Fermer
Le Union européenne

Un road trip connecté qui se transforme en roman

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Un road trip connecté qui se transforme en roman

Pour mettre en avant l’autonomie étendue de la ZOE, qui permet théoriquement de parcourir 400 km en une seule charge, la filiale suédoise de Renault a eu l’idée de lui faire raconter ses voyages au moyen de données traduites en écriture au moyen de l’intelligence artificielle.

Ce n’est pas vraiment une œuvre originale, mais plutôt une adaptation par la ZOE 40 Z.E. du célèbre ouvrage « Sur la route » de Jack Kerouac, dont on célèbre le 60ème anniversaire. De la même façon que l’auteur, qui a écrit des phrases enfiévrées au cours d’un road trip (sans chapitres, sans retour à la ligne), la voiture électrique de Renault a produit du contenu littéraire au cours de plusieurs trajets. Le projet a été monté par l’agence de communication Suédoise Edelman Deportivo.

Comment une voiture peut-elle écrire ?

Au préalable, la marque au losange a fait analyser par Watson, le célèbre système d’intelligence artificielle d’IBM, le livre « Sur la route » de Jack Kerouac. L’idée était de traiter sous forme de données le style, pour que la voiture puisse reproduire des phrases comme les aurait rédigées l’écrivain américain, en fonction des lieux et du contexte lié au voyage.

Renault a ensuite équipé sa ZOE d’un modem 4G, d’une antenne GPS et d’un mini-ordinateur de type Rapsberry Pi relié à la prise de diagnostic OBD. Ces équipements étaient ainsi connectés à différents capteurs du véhicule (vitesse, accélération, freinage, allumage des phares, température…). Par ailleurs, les ingénieurs ont aussi utilisé des applications permettant de tenir compte de facteurs externes, comme la météo et les points d’intérêt situés le long de l’itinéraire, au moyen de la géolocalisation.

De quoi autoriser la voiture à « raconter » une histoire, ou plutôt des histoires. Car, selon que le conducteur soit lent ou rapide, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, la tonalité du récit change. Et le plus incroyable est que le récit se faisait en temps réel, pendant ce road trip à travers la Suède et le Danemark.

La ZOE a produit en roulant des données, qui ont été interprétées par un logiciel de text to speech. Une fois de retour chez lui, le conducteur pouvait ensuite imprimer ce texte et relire les phrases du jour. Une fois mises bout à bout, Renault a pu ainsi obtenir l’ébauche d’un roman.

Le constructeur ne précise pas si le texte est aussi volumineux que le manuscrit original de « Sur la route », qui a été écrit sur un rouleau de papier de 36,5 mètres de long.
On peut écouter en anglais le résultat de cette expérience sur le site writtenbyzoe.com. Trois fichiers audio d’une longueur totale de 25 mn témoignent de cette expérience inédite. Le récit débute ainsi « Nous sommes tous à l’intérieur maintenant et le moteur vient de démarrer. Ce n’est pas la première fois que nous partons en voyage, un mardi comme ça. Que nous éprouvons ensemble le goût de la liberté. Que demander de plus, en cet instant, que de prendre la route? Même les vitres fermées, l’odeur âcre des gaz d’échappement, des fleurs et de la terre fraîche pénètre la voiture et nous saisit en pleine rêverie ».

Assurément, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre. Celui d’une voiture électrique qui repousse les limites du voyage, mais surprend davantage encore par l’utilisation d’une intelligence artificielle, capable de décrypter l’environnement lié à la conduite. A quand le premier prix Goncourt décroché par une voiture connectée ou autonome ?

Laurent Meillaud pour le CCFA

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.