Fermer
Le Union européenne

Opel se lance aussi dans la conduite automatisée

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Opel se lance aussi dans la conduite automatisée

Le constructeur allemand fait partie du projet allemand Ko-HAF (Kooperatives hochautomatisiertes Fahren) de recherche commun sur la conduite entièrement automatisée et connectée. Il a démarré en juin 2015 et devrait aboutir en novembre 2018. Le bilan à mi-parcours est encourageant.

Dans le cadre ce projet Ko-HAF, la conduite est non seulement automatisée, mais en plus participative. Les véhicules envoient ainsi des informations à un serveur de sécurité sur la situation de trafic qu’ils rencontrent, en signalant par exemple les chantiers de construction, les embouteillages et les accidents. Les renseignements sont recueillis et compressés par le serveur, de façon à établir une cartographie très précise et de la diffuser à l’ensemble des véhicules qui la sollicitent. C’est ce qu’on appelle l’horizon électronique.

Le rôle d’Opel dans ce projet consiste à élaborer la numérisation de la cartographie et la manière dont la voiture doit redonner la main au conducteur quand le mode automatisé prend fin. Les ingénieurs de Rüsselsheim ont conçu l’architecture, les interfaces et les protocoles de communication du Serveur de Sécurité, qui sont actuellement en cours d’essai dans le cadre du projet. A cela s’ajoute un travail axé sur l’élaboration d’un processus de localisation autonome du véhicule.

Opel conçoit les algorithmes qui vont donner naissance à une cartographie et une localisation visuelle, les deux étant ensuite fusionnées avec les informations de la cartographie embarquée, celles fournies par les capteurs de mouvement et l’autre selon le standard mondial GNSS de navigation par satellite. Le processus de localisation est en cours de validation sur une Opel Insignia de test au centre d’essai Opel et sur l’itinéraire de test Ko-HAF qui emprunte les autoroutes autour de Francfort.

Le second domaine sur lequel Opel travaille concerne les actions du conducteur. Les ingénieurs du constructeur développent un logiciel et un système de capteurs capables de détecter et de catégoriser les actions du conducteur au moment où la voiture roule en automatique.

Opel a prévu de construire un prototype qui permettra de valider le fonctionnement des manœuvres essentielles de conduite automatisée conçues dans le cadre de cette coopération (entrée automatique sur l’autoroute, intégration dans le flot de circulation, roulage sur autoroute avec manœuvres de dépassement et enfin sortie automatique de l’autoroute). Une démonstration sur autoroute est prévue lors de la présentation finale du projet Ko-HAF en septembre 2018.

Le groupe PSA, qui est le propriétaire d’Opel, suit sans doute ces travaux avec intérêt.

Laurent Meillaud pour le CCFA

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.