Fermer
Le Suisse #Conduite autonome - #Voiture autonome

BestMile veut concurrencer Uber dans les véhicules autonomes

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
BestMile veut concurrencer Uber dans les véhicules autonomes

La start-up suisse BestMile développe une plateforme pour gérer à distance une flotte de véhicules autonomes. La société vient de boucler une première levée de fonds de 5,5 millions d’euros, effectuée en deux temps, 3,5 millions d’euros auprès de Business Angels (investisseurs privés) et 2 millions auprès des fonds Partech Ventures, Serena Capital et Airbus Venture.

BestMile veut proposer une plateforme neutre à différents opérateurs de transports publics, tels que la RATP, mais aussi à des campus, des flottes de VTC, des taxis, voire des flottes aéroportuaires.

Cette plateforme intègre tous les logiciels embarqués actuellement développés par les constructeurs automobiles ou les géants de la Silicon Valley. Elle est capable de gérer les déplacements d’une flotte de véhicules autonomes ainsi que de prévoir et d’optimiser les arrêts pour recharger les batteries. BestMile travaille déjà avec les navettes autonomes de Navya, Easymile et Local Motors. Des discussions sont en cours avec la RATP, avec un opérateur de transport public au Japon et à Dubaï. De plus, des contacts ont été noués avec les constructeurs automobiles français, allemands ou américains qui travaillent sur des projets de véhicule autonome et sur la transformation de leur métier en fournisseur de mobilité.

Selon les estimations, en 2025, il y aurait environ 20 millions de véhicules autonomes et chacun d’eux serait capable de parcourir de 10 000 à 15 000 km par mois, là où un taxi ne roule que de 5 000 à 10 000 km. (FIGARO 13/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.