Fermer
Le Japon #Divers - #Emissions - #Toyota

Toyota mise sur l’IA pour réduire ses émissions polluantes

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Toyota mise sur l’IA pour réduire ses émissions polluantes

Le responsable scientifique au sein de l’institut de recherche de Toyota, Eric Krotkov, estime que l’intelligence artificielle peut contribuer à rendre les voitures moins polluantes. Dans des propos repris par Engadget, il explique que l’IA peut contribuer à réduire les émissions de CO2 à travers les composants mêmes de l’automobile. « Nous sommes fiers d’employer l’IA pour repousser les frontières de la science des matériaux. Accélérer le rythme de la découverte de matériaux contribuera à jeter les bases de l’avenir de l’énergie propre et à nous rapprocher encore plus de la vision de Toyota, qui consiste à réduire les émissions mondiales de véhicules neufs émissions de CO2 de 90 % d’ici à 2050 », explique-t-il.

D’après Toyota, le développement des matériaux s’étend habituellement sur des décennies. Avec l’IA dans la boucle, le constructeur espère bien ramener ce délai à quelques années ou moins. Dans ce cadre, un investissement de 35 millions de dollars a été décidé et des partenariats avec de prestigieuses institutions et universités ont été tissés, dont le MIT et Stanford.

Du côté de la recherche dans les véhicules électriques, Toyota creuse actuellement la piste des batteries à magnésium, plus efficaces que le li-on. Rechargeables, elles pourraient être une alternative crédible en étant plus efficaces et plus sûres. Mais le grand public pourrait devoir attendre de nombreuses années avant d’espérer en profiter.

Toyota se sert aussi de l’intelligence artificielle pour progresser dans la conception des voitures autonomes. L’une des idées du constructeur japonais est de laisser un système prendre d’autorité le contrôle du volant si le conducteur présente un comportement anormal ou pour lui faire éviter un danger. (NUMERAMA.COM 30/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.