Fermer
Le France #Conduite autonome - #Divers - #Sondage

Moins d’un Français sur deux prêt à utiliser la voiture autonome

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Moins d’un Français sur deux prêt à utiliser la voiture autonome

Moins d’un Français sur deux (43 %) se déclare prêt à utiliser une voiture complètement autonome, c’est-à-dire sans intervention humaine, selon un sondage publié le 2 août. La moitié d’entre eux se disent motivés par « la perspective de trajets moins fatigants » et « la sécurité renforcée » que présentent ces voitures à l’aube de leur commercialisation, souligne cette étude réalisée en mai par OpinionWay auprès de plus de 1 000 personnes. Les économies de carburant (38 %) et la possibilité de se garer plus facilement (28 %) sont d’autres atouts techniques pris en compte par ces adeptes de la voiture intelligente.

Mais le véhicule autonome se heurte encore à des barrières psychologiques : plus d’un Français sur deux (56 %) ne sont pas prêt à lui faire confiance, évoquant la crainte d’avoir un accident (45 %) et l’absence de plaisir de conduire (41 %).

L’intelligence artificielle sur laquelle repose un grand nombre de technologies nécessaires aux voitures autonomes est en train de transformer le secteur automobile. Des véhicules avec des fonctions autonomes, comme la possibilité de réguler la vitesse, circulent déjà sur nos routes et la plupart des grands constructeurs d’automobiles se sont lancés dans une course pour mettre sur le marché une voiture sans chauffeur d’ici à 2020. Les partenariats et les investissements se multiplient pour tenter de mettre au point un véhicule sûr. (AFP 2/8/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.