Fermer
Le France #Conduite autonome - #Divers - #DS - #PSA Peugeot Citroën

Le DS 7 Crossback est le premier véhicule à bénéficier de la phase 2 du programme véhicule autonome de PSA

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Le DS 7 Crossback est le premier véhicule à bénéficier de la phase 2 du programme véhicule autonome de PSA

Le DS 7 Crossback est le premier véhicule du Groupe PSA à bénéficier de ce qui constitue la « phase 2 » du programme véhicule autonome du constructeur. Cette phase 2 correspond à l’utilisation d’équipements permettant une conduite du véhicule dite « hands off » (sans les mains). Regroupés dans le système DS Connected Pilot, ces équipements permettent une conduite totalement autonome à basse vitesse, comme dans les embouteillages ou pour effectuer les manœuvres de parking. Toutefois, si la technologie est disponible, la réglementation impose encore pour le moment au conducteur de garder les mains sur le volant. Par conséquent, si l’automobiliste lâche le volant plus de trente secondes, un système d’alerte se déclenche pour qu’il le reprenne en mains.

« Il faudra certainement attendre 2021 avant que la réglementation permette de déléguer totalement la conduite au véhicule sans que le conducteur n’ait plus à avoir ni les mains sur le volant, ni les yeux sur la route. Pour cette phase 3 – dite « eyes off » – nos véhicules pourront ainsi se gérer seuls à basse vitesse, notamment dans les embouteillages », explique Gilles Le Borgne, patron de la R&D du Groupe PSA. Arrivera ensuite la phase 4, « mind off », lorsque les véhicules pourront se déplacer de façon autonome à toutes les plages de vitesse.

En attendant l’évolution de la réglementation, le Groupe PSA a déjà obtenu une autorisation pour faire tester sur routes ses véhicules totalement autonomes (Phase 4) à des conducteurs non experts. Une première en France. « Les tests vont prochainement démarrer sur nos prototypes avec des conducteurs aux profils très différents, que ce soit en termes de catégorie sociale, d’appétence pour la technologie ou même de taille. Mais dans tous les cas, nos testeurs seront accompagnés par des ingénieurs qui pourront reprendre la main grâce au système de double commande en cas de problème », indique M. Le Borgne.

Comme pour ses moteurs avec les sigles « Blue Hdi » ou « EB Puretech », PSA a décidé de donner un « nom » aux technologies développées dans le cadre de son programme voiture autonome. Il s’agit du sigle AVA. (AUTOACTU.COM 10/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.