Fermer
Le Etats Unis #Conduite autonome - #Technique - #Technologie

Velodyne peine à répondre à la demande de lidars

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Velodyne peine à répondre à la demande de lidars

La demande de lidars est supérieure à l’offre, et certains clients doivent attendre plusieurs mois pour voir leurs commandes satisfaites, indique AUTOMOTIVE NEWS (3/4/17).

Le lidar est une technologie clé dans le développement des voitures autonomes. Il est l’une des trois technologies qui permettent à ces voitures de « voir ».

Velodyne, le principal fournisseur de lidars de l’industrie automobile, a une longue liste de clients dans laquelle figurent de grands constructeurs et entreprises de technologie. Au quatrième trimestre, l’entreprise californienne a triplé ses livraisons de lidars. Elle a livré plusieurs milliers de lidars l’an dernier et pourrait en livrer plus de 10 000 en 2017, mais elle ne parvient pas à satisfaire tous ses clients. Pour répondre à la demande, Velodyne a inauguré au mois de janvier une grande usine à San Jose, où la production démarrera dans le courant de ce mois.

De nouvelles sociétés cherchent à se faire une place sur le marché des lidars. Des startups ont noué des partenariats avec des constructeurs ou des fournisseurs pour commercialiser leurs technologies et en abaisser le prix. Alors qu’un lidar coûte plusieurs milliers de dollars, la startup Quanergy a annoncé en mars qu’elle comptait commencer à fabriquer cette année des lidars qui coûteront 250 dollars.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.