Fermer
Le Allemagne #Conduite autonome - #Daimler - #Divers - #Mercedes - #Stratégie - #Technologie - #Véhicule électrique

M. Kaellenius (Daimler) voit l’industrie automobile en pleine évolution

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
M. Kaellenius (Daimler) voit l’industrie automobile en pleine évolution

Ola Kaellenius, responsable de la recherche et du développement du groupe Daimler, se dit convaincu que l’industrie automobile est au cœur d’un processus de transformation, à l’heure où les nouvelles tendances dites « CASE » (pour Connectivity, Autonomous drive, Shared services and Electrification – soit connectivité, conduite autonome, services partagés et électrification) façonnent l’avenir de l’automobile.

M. Kaellenius a également indiqué que les améliorations des puces électroniques ont permis à l’intelligence artificielle de devenir désormais une technologie capitale pour la conduite autonome.

Dans un entretien accordé à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (10/3/17), le dirigeant a expliqué que les avancées technologiques réalisées au cours des dernières années vont permettre une évolution majeure de ces tendances au cours des 5 à 10 années à venir, ce qui changera le visage de l’industrie automobile.

Daimler veut être à la pointe de ces technologies, afin de rester l’un des leaders de l’industrie automobiles dans les années à venir.

En outre, M. Kaellenius estime que la technologie actuelle de conduite autonome développée par Daimler permet à ses véhicules autonomes de circuler sur 80 % des autoroutes du pays et sur environ 10 à 20 % des petites routes du pays (qui sont dotées d’une signalisation moins bonne et comportent généralement plus de virages et autres obstacles).

Par ailleurs, interrogé sur le diesel, M. Kaellenius a indiqué que cette technologie permet de réduire les émissions de CO2 de 15 à 20 % par rapport aux motorisations à essence. Selon lui, au moins jusqu’en 2020, le diesel sera essentiel pour respecter les objectifs de réduction des émissions, avant que les véhicules électrifiés prennent réellement leur essor.

Néanmoins, le dirigeant a indiqué que la part du diesel dans le mix modèle de Daimler en Europe avait tendance à diminuer ces dernières années.

Sur la question des nouveautés attendues, M. Kaellenius a confirmé qu’une version restylée de la Classe S serait lancée cet été et qu’elle disposerait de fonctionnalités de conduite automatisée (notamment des capteurs qui détectent des virages serrés, tandis que le système d’assistance à la conduite associé ralentit le véhicule afin d’assurer de bien prendre ce virage).

Toujours sur la question des modèles, M. Kaellenius a expliqué que Mercedes comptait actuellement 34 modèles (toutes versions et variantes confondues) dans son portefeuille. La marque prévoit de porter le nombre de modèles qu’elle propose à 40 dans un avenir proche (voire plus en incluant les modèles de sa future sous-marque dédiée aux véhicules électriques EQ).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.