triangle orange
Le

Le zoom éco de 15H30

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

Politiciens et acteurs de l’industrie automobile débattent de l’avenir de l’automobile en Bavière

Lundi 4 février, le Ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a rencontré le Ministre-Président de Bavière, Markus Söder, le Ministre...

Lundi 4 février, le Ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a rencontré le Ministre-Président de Bavière, Markus Söder, le Ministre de l’Economie de Bavière, Hubert Aiwanger, le président de BMW, Harald Krüger, le président d’Audi, Bram Schot, le président de MAN, Joachim Drees, le directeur du syndicat IG Metall pour la Bavière Johann Horn, le président de l’Union économique de Bavière, Alfred Gaffal et des représentants de l’industrie équipementière automobile et du secteur de la recherche.

Ce sommet de l’automobile en Bavière a pour but de discuter de l’avenir de l’automobile. En effet, cette industrie emploie directement quelque 200 000 personnes dans le Land (auxquelles s’ajoutent 200 000 emplois indirects). L’objectif est de créer “une stratégie commune pour l’ensemble de la Bavière en vue de développer ce secteur crucial de l’économie” locale.

Parmi les thèmes abordés lors de ce sommet, les différents intervenants se sont exprimés sur le diesel, sur le trafic connecté en milieu urbain, ou encore sur les réglementations cadres à adopter pour la conduite autonome.

Il s’agit de la deuxième édition de ce sommet sur l’automobile en Bavière, le premier ayant été organisé en juin 2018, à l’initiative de M. Söder. A l’occasion du premier sommet, un “pacte sur l’avenir de l’industrie automobile en Bavière” avait été signé. Cette fois, M. Söder a appelé à la signature d’un pacte national, qui définirait notamment les conditions pour permettre la production de batteries pour véhicules électriques en Allemagne. Cette proposition a été soutenue par le Ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier.

En outre, lors de ce sommet, M. Söder a souligné que l’industrie automobile allemand devait s’efforcer à devenir leader dans les domaines des transmissions à énergies alternatives et de la conduite autonome, sans quoi l’industrie automobile ferait face à des “problèmes industriels massifs” et pas uniquement en Bavière. Il appelle donc au développement des batteries pour véhicules électriques, mais aussi au développement de carburants synthétiques.

Concernant l’actuel débat sur les plafonds d’émissions, M. Söder a souligné qu’il était nécessaire de s’appuyer sur des faits et non des théories. Il a également déclaré qu’il craignait que les interdictions de circulation sur des rues spécifiques ne puissent créer des contournements, qui engendreraient un trafic supplémentaire, augmentant ainsi les émissions.

En conclusion, le Ministre-Président bavarois a appelé à trouver un équilibre entre “écologie, mobilité et qualité de vie”.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (4/2/19)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez tous les zoom éco de 15h30