Fermer
Retour
Environnement et fiscalité #Automobile - #Citroën - #DS - #Environnement et fiscalité - #Le saviez-vous? - #Peugeot - #PSA - #Renault

Les Groupes Renault et PSA engagés vers la transition énergétique

Icone de twitter
CCFA_Auto
CCFA : pendant les vacances, l’information roule toujours ! 🌞🌴🏄 👉 @Groupe_Renault @GroupePSA... ccfa.fr/actualites/ccf…  #Automobile #automotive #CCFA #GroupePSA #Renault #RenaultTrucks
Icone de twitter
CCFA_Auto
FCA annonce une perte nette d’un milliard d’euros au deuxième trimestre 👉 @GroupePSA @fcagroup @Am__today @Auto21news @LaTribune @LeParisien_Auto... ccfa.fr/actualites/fca…  #FCA #PSA #Résultats
Icone de twitter
CCFA_Auto
Scania (groupe Volkswagen) confirme un plan de 5 000 suppressions de postes dans le monde 👉 @RenaultTrucksCo @VWGroup_DE @Am__today... ccfa.fr/actualites/sca…  #Plan #Scania #Suppression #emplois
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

L’industrie automobile vit une révolution et le véhicule du futur sera électrique, connecté et autonome. Cela implique beaucoup de technologies et de processus à développer, des partenariats à trouver, des choix à opérer. Pour répondre aux enjeux, le Groupe Renault s’adapte en innovant, en collaborant avec de nouveaux acteurs (y compris les start-ups), en définissant de nouvelles manières de travailler.

 


 

Pionnier du véhicule électrique, le Groupe a investi massivement dans cette mobilité, en proposant des véhicules accessibles et faciles d’usage:

Dès 2012, Renault lance la première Zoé, une berline polyvalente pensée pour la ville. Avec Twizy, Kangoo Z.E. et Master Z.E., le Groupe Renault bénéficie déjà de la gamme électrique la plus complète du marché.Fort de cette expérience, Renault enrichit sa gamme avec la nouvelle Twingo Z.E., puis en Juin 2020, avec une offre d’hybridation E-TECH à son image :  abordable et placée au cœur du marché sur des véhicules best-sellers. Avec l’objectif de rendre l’expérience électrique et son plaisir de conduite accessibles au plus grand nombre, dans un contexte où les choix des clients se veulent plus que jamais pragmatiques.

Trois modèles composent la nouvelle gamme E-TECH hybride et hybride rechargeable de Renault:

  1. Clio E-TECH Hybrid (hybride 140 ch),

  2. Nouveau Captur E-TECH Plug-in Hybrid (hybride rechargeable 160 ch) 

  3. Nouvelle Mégane E-TECH Plug-in Hybrid (hybride rechargeable 160 ch).

Le Groupe Renault un acteur majeur du marché VE, qui partage coude à coude avec son partenaire Nissan le sommet du podium en 2018 :

1 VÉHICULE ÉLECTRIQUE SUR 4 VENDU EN EUROPE EST UNE RENAULT D’ICI 2022

8 MODÈLES 100% ÉLECTRIQUES ET 12 MODÈLES ÉLECTRIFIÉS

 

1Md € d’investissement dans l’électrique en France d’ici à 2022:

Avec une dizaine d’années d’avance sur la plupart des compétiteurs, le Groupe Renault est à la fois un pionnier de la mobilité électrique et le leader en Europe. C’est le fruit d’un travail continu des équipes du Groupe pour garder cette avance, à l’heure où la compétition se fait de plus en plus présente, confortant ainsi le choix stratégique du véhicule électrique.

 

Les 4 priorités dans cette compétition sont :

·         Enrichir continuellement l’offre, en faisant évoluer la gamme actuelle de cinq véhicules et en introduisant des nouveaux produits pour atteindre 8 véhicules 100 % électriques en 2022 ;

·         Accroître l’autonomie des batteries : dans ce domaine, la technologie progresse rapidement. La commercialisation fin 2016 de la nouvelle ZOE avec ses 400 km d’autonomie NEDC et le Mid Term Plan Renault annonçant une autonomie supérieure à 600 km en 2022 en sont l’illustration. Néanmoins, le choix de l’autonomie par le client deviendra de plus en plus un choix rationnel qu’il faudra couvrir avec plusieurs niveaux différents en fonction du budget et du profil client de roulage ;

·         Accroître la compétitivité des technologies du VE (réduction du coût des batteries, réduction du coût sur les composants électroniques de puissance qui seront moins chers, moins encombrants et plus performants). Le Mid Term Plan Renault, annonçant une réduction de 30 % sur le coût des batteries et de 20 % sur le coût des composants électroniques de puissance, en est une illustration ;

·         Développer des technologies permettant une recharge plus facile et plus efficace des batteries : l’amélioration de la charge des batteries et le développement/standardisation de chargeurs dits « rapides » seront un facteur clé pour les véhicules électriques de demain. Des recherches sont également menées sur la recharge inductive (statique et dynamique) et sur la charge robotisée qui pourraient permettre à l’utilisateur de recharger la batterie de son VE sans avoir à brancher un câble électrique sur un chargeur.

 

Nouvelles technologies de batteries pour véhicules électriques:

Fin 2018, l’Alliance Ventures, le fonds de capital-risque de Renault-Nissan-Mitsubishi, annonce sa participation à la dernière étape de financement d’Enevate Corporation. Basée à Irvine (Californie) cette société est spécialisée dans la conception de batteries lithium-ion. Il s’agit du dernier investissement d’Alliance Ventures, lancé cette année en vue de soutenir les start-ups les plus innovantes en matière de systèmes nouvelle génération destinés à l’industrie automobile. Les batteries lithium-ion à dominante silicium, développées par la société Enevate offrent des capacités de charge ultrarapide et une haute densité énergétique, pour un coût réduit. Elle offre le temps de charge le plus court parmi les technologies de batterie lithium-ion actuellement disponibles sur le marché.

Modèles électrifiés en lancement :

Automne 2019 :  Zoé 2eme génération

Mi 2020 :  La Renault Clio E-Tech sera la première voiture hybride de la marque

 

Analyse de cycle de vie (ACV) :

Renault s’engage depuis 2005 à réduire les impacts environnementaux de ses véhicules sur l’ensemble de leur cycle de vie, de génération en génération.

Afin d’assurer et de contrôler le respect de cet engagement, le Groupe Renault mesure depuis 2004 sur l’ensemble de leur cycle de vie les impacts environnementaux de ses véhicules, de l’extraction des matières premières nécessaires à leur fabrication jusqu’à leur fin de vie. Des analyses de cycle de vie (ACV) sont ainsi réalisées :

  • en amont du processus de conception des véhicules, pour analyser les impacts et bénéfices environnementaux potentiels des innovations technologiques ;
  • en aval du processus de conception, pour confirmer et mesurer la réduction des impacts environnementaux d’une génération de véhicule à l’autre.

L’éco-conception des véhicules du Groupe Renault porte en particulier sur :

  • la réduction de la masse des véhicules, des consommations de carburant et des émissions polluantes ;
  • la possibilité de recycler 85 % de la masse des véhicules en fin de vie et d’en valoriser 95 %, ce qui nécessite en particulier de pouvoir identifier et séparer facilement les matériaux recyclables et pièces réutilisables lors du processus de démontage ;
  • l’utilisation de matériaux recyclés, qui minimise la consommation de matières vierges et les impacts environnementaux associés ;
  • la possibilité de rénover des organes mécaniques ou certains de leurs éléments (remanufacturing) en facilitant leur démontage et l’expertise de leurs constituants ;

R&D:

Le Budget R&D s’est élevé à 3 043 millions d’euros en 2018

Une R&D internationale : Le 1er mars 2018, Renault-Nissan-Mitsubishi a annoncé le lancement de projets visant à l’accélération de la convergence dans des domaines clés tels que l’ingénierie, la fabrication et supply chain, les achats, la qualité et satisfaction totale clients, l’après-vente et le Business Development. À l’Ingénierie, cette nouvelle organisation vise à optimiser les synergies en matière de développement de véhicules et de services. Ainsi, les trois directions antérieures : Produit Renault, Technologies Alliance et Produit Nissan, ont été rassemblées dans une seule entité : l’Ingénierie Alliance, sous l’autorité d’un management unique. Les gammes de véhicules sont regroupées au sein d’une seule équipe Alliance, assurant un développement plate-forme par plateforme, sous un management commun

Effectif R&D : 23450 personnes

Les centres d’ingénierie du Groupe Renault sont implantés dans le monde entier, en particulier en Espagne, Roumanie, Corée, Inde, Russie et Amérique. Grâce à leur connaissance des marchés locaux et régionaux, ils ont pour mission d’adapter les véhicules aux besoins et aux attentes des clients, aux contraintes réglementaires locales et à la situation économique des pays.

 


LE GROUPE PSA S’ENGAGE DANS LES TECHNOLOGIES D’ÉLECTRIFICATION POUR UNE MOBILITÉ PROPRE ET DURABLE

Pour développer des solutions de mobilité propre et durable, le Groupe PSA a réalisé des choix technologiques judicieux et reconnus pour ses motorisations thermiques.

Aujourd’hui il élargit son offre avec de nouvelles chaînes de traction électrifiées. Le Groupe PSA est technologiquement prêt pour accompagner la transition énergétique grâce à une offre multi-énergies : ses clients vont pouvoir choisir une version thermique, ou électrifiée (électrique ou hybride) sans compromis sur le modèle de véhicule souhaité.

 

Prise en compte des enjeux environnementaux:

Le Groupe PSA consacre une part très importante de ses efforts de recherche aux clean technologies pour répondre aux quatre enjeux suivants :

  • la lutte contre l’effet de serre et l’adaptation au changement climatique, via la réduction des émissions de CO2 et de la consommation des véhicules ;
  • la réduction des émissions de polluants des véhicules pour préserver la qualité de l’air ;
  • l’utilisation raisonnée des matières dans le cycle de vie du véhicule, depuis l’extraction des matières premières jusqu’au recyclage des véhicules en fin de vie ;
  • le développement de nouvelles solutions de mobilité adaptées à tous les besoins.

Un Comité CO2, mené par le Président du Directoire, est organisé tous les mois avec le Directoire et le Comité Exécutif. Il a pour mission de décider des plans d’actions (leviers techniques, adaptation des plans produits et stratégie) à mettre en place afin d’atteindre les objectifs du Groupe (la stratégie Clean-Tech, dont les technologies hybrides et électriques, l’optimisation des moteurs thermiques, l’optimisation des boîtes de vitesses, l’utilisation de carburants alternatifs, l’optimisation de l’architecture et des équipements des véhicules (plateformes multi-énergies, masse, aérodynamique, aides à la conduite, etc.).

Environ 40 % du budget R&D du Groupe PSA est consacré au développement des technologies destinées à améliorer l’efficacité et la performance environnementale de ses véhicules

Le Groupe s’engage à réduire de 55 % le niveau moyen des émissions de CO2 de ses véhicules commercialisés dans le monde entre 2012 et 2035.

 

Préservation de la qualité de l’air:

Des choix technologiques en rupture pour réduire les polluants atmosphériques des véhicules du Groupe PSA sont valables aussi bien sur les véhicules thermiques que sur les véhicules hybrides. La palette de solutions pour améliorer la qualité de l’air intègre également l’électrification des véhicules allant de la micro-hybridation telle que le Stop & Start, et de l’hybridation légère (Mild hybrid 48 V : ajout d’un alterno-démarreur et d’une petite batterie de 48 V), jusqu’aux véhicules hybrides rechargeables par le client, ainsi que des solutions de véhicules « zéro émission » électriques (ZEV), utilisant une batterie (Battery Electric Vehicle) ou une pile à combustible (Fuel Cell).

 

Electrification de 100% de la gamme proposée en 2025:

Le Groupe PSA a engagé sa R&D dans l’électrification en 2014, en investissant plus de 5 milliards d’€ pour développer l’électrification de ses gammes.

Les 5 marques du Groupe PSA, Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Opel et Vauxhall, proposeront ainsi des véhicules 100% électriques zéro émission ou hybrides rechargeables émettant moins de 49g CO2/km pour une solution de mobilité propre.

A partir de 2019, tous les nouveaux modèles de véhicules disposeront systématiquement d’une version hybride ou entièrement électrique.

D’ici 2021, en l’espace de 2 ans seulement, 15 nouveaux véhicules électrifiés seront lancés.

Avec son plan stratégique, le Groupe s’engage à commercialiser :

  • 8 véhicules hybrides rechargeables et 7 véhicules électriques entre 2019 et 2021.

  • D’ici à 2021, 50 % des véhicules commercialisés par le Groupe dans le monde seront proposés dans des versions électriques ou hybrides rechargeables.

  • En 2025, 100 % des modèles commercialisés seront déclinés dans une version électrifiée.

 

13 Modèles électrifiés en lancement en 2019/2020 :

6 Véhicules électriques:

 

7 Véhicules hybrides rechargeables:

 

100% de la gamme VUL du Groupe PSA et de leurs dérivés VP sera électrifiée dès 2021:

Peugeot Expert, Citroën Jumpy, Opel Vivaro et Vauxhall Vivaro proposeront une version 100% électrique dès 2020 avec 2 niveaux d’autonomie seront proposés : 200 ou 300 km[1]

EN SAVOIR PLUS

 

Quant aux fourgons:

Peugeot Boxer Electric et Citroën Jumper Electric seront proposés avec 2 niveaux d’autonomie selon la version.

 

Impact environnemental des matériaux : économie circulaire et gestion durable des matières

Utilisation raisonnée des matières :

Démarche volontariste d’utilisation des « matériaux verts » Groupe PSA a pris comme engagement d’intégrer en moyenne un taux de 30 % de matériaux recyclés et d’origine naturelle sur les véhicules du Groupe. Le Groupe classe sous l’appellation « matériaux verts » trois familles de matériaux : les matières recyclées (y compris les polymères et les métaux), les matériaux d’origine naturelle (bois, fibres végétales, etc.), et les matériaux bio-sourcés (polymères non issus de la filière pétrochimique mais de ressources renouvelables). Leur emploi présente plusieurs avantages : il permet de réduire l’utilisation des matières d’origine fossile ou minière, et favorise le développement des filières de recyclage, en élargissant leurs débouchés.

En moyenne, sur les véhicules commercialisés en 2018, le taux d’intégration moyen de matériaux verts au global véhicules était supérieur à 30 % (moyenne pondérée sur les volumes de ventes véhicules 2018 PCD Europe).

Ecoconception pour un meilleur recyclage :

Le 30 mai 2018, le Groupe PSA a obtenu le renouvellement, pour une durée de trois ans, du certificat de l’UTAC attestant de sa capacité à mettre en place les process nécessaires pour répondre à l’exigence de recyclabilité/valorisation à 95 % (en masse du véhicule) dont 85 % en réemploi ou recyclage matière : tous les véhicules Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall sont aujourd’hui homologués pour répondre à cette exigence.

Gestion des produits en fin de vie : Le Groupe s’inscrit dans l’économie circulaire en proposant une offre Produit échange standard (rénovation des pièces et organes à forte valeur) et une offre de pièces de réemploi (récupération de pièces issues de véhicules hors d’usage). Un nouveau service “repair & return” a également été mis en place.

R&D:

Budget R&D :

En 2018, les investissements et dépenses de R&D capitalisées se sont élevés à 4 721 millions d’euros (incluant 164 millions d’euros d’investissements exceptionnels) dont 1 313 millions d’euros pour Faurecia (contre 4 713 millions d’euros en 2017)

Une R&D mondiale :

Un Pôle Europe :

  • France : 3 centres R&D et leur site de validations et d’essais : Vélizy/La Ferté-Vidame,
  • Sochaux/Belchamp et Poissy Centre d’Expertise Métiers/Carrières sous Poissy.  9630 salariés
  • Allemagne – Russelsheim – 6 358 salariés

Un centre R&D au Maroc:

  • depuis juillet 2017, localisé à Casablanca, en charge du développement de projet véhicules et organes

Un pôle R&D en Chine :

  • dont les effectifs représentent 1 950 personnes

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES