Fermer
Retour
Environnement et fiscalité #CO2 - #Emissions de CO2 - #Evolution - #Homologation - #Le saviez-vous? - #WLTP

Evolution des valeurs moyennes de CO2 suite à la mise en œuvre de la nouvelle procédure d’homologation WLTP

Icone de twitter
autodrome_LM Icone de retweet
RT @autodrome_LM: Et voici les deux véhicules sécurité de ce samedi : deux superbes @alpine_cars A110, en partenariat avec
Icone de twitter
F1 Icone de retweet
RT @F1: Those elevation changes 😙👌 🇵🇹 #PortugueseGP #F1
Icone de twitter
alpine_cars Icone de retweet
RT @alpine_cars: Les Alpes : terrain de jeu favori de l’ septembre dernier, des passionnés Alpine se sont rassemblés pour #AlpineA110
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

À compter du 1er mars 2020, la loi de finances pour 2020 a prévu que l’ensemble des véhicules de tourisme neufs soit taxé au malus CO2 lors de leur première immatriculation en France sur la base du nouveau cycle de mesure des émissions de dioxydes de carbone. Ce nouveau cycle, dit WLTP, est plus représentatif des conditions réelles d’utilisation des véhicules que l’ancien cycle (dit NEDC). Du fait de difficultés inhérentes au démarrage du système d’immatriculations sur la base des certificats de conformité électroniques (eCoC) au 1er mars, certains véhicules ont été immatriculés avec un affichage NEDC début mars. En conséquence, par soucis de cohérence de la tendance affichée depuis le début de l’année 2020, les valeurs indiquées sur la courbe sont en NEDC corrélé.

La valeur absolue des émissions de CO2 (WLTP) est indiquée à titre indicatif, mais elle n’aura de sens qu’à partir de 3 mois d’observation.

L’écart constaté entre les 2 valeurs (WLTP et NEDC corrélé) est d’environ 20%, et la tendance des 2 courbes, à partir d’avril sur le dossier de presse, devrait être similaire.

Rappel :

Entrée en vigueur de la nouvelle procédure d’homologation WLTP à partir du 1er septembre 2017. Les valeurs de ce nouveau cycle d’homologation succèdent officiellement à celles du cycle NEDC à partir du 1er mars 2020 lors de la 1ere immatriculation du véhicule.

Pour information :

La moyenne des émissions de CO2 du marché VP France en mars 2020 s’élève à 97g/km en NEDC corrélé et 119g/km en WLTP.

Pour permettre aux acheteurs et aux utilisateurs de mieux apprécier et comparer les niveaux de performances énergétiques des différents modèles disponibles sur le marché, les essais d’homologation des nouveaux types de véhicules sont, depuis le 1er septembre 2017, réalisés sur la base de la « procédure d’essai harmonisée au niveau mondial pour les véhicules légers » dite WLTP – Règlement UE 2017/1151 du 27 juillet 2017). Ainsi, pendant une période transitoire courant jusqu’au 1er septembre 2018, cette procédure a progressivement succédé à la procédure européenne NEDC « Nouveau Cycle Européen de Conduite » appliquée depuis les années 80.

A savoir:

Du NEDC au WLTP : qu’est-ce qui change ?

Pour tenir compte des avancées technologiques réalisées dans le secteur automobile et de l’évolution des habitudes de conduite, le remplacement du cycle d’homologation NEDC – vieux de près de 40 ans – était devenu nécessaire.

Le cycle WLTP repose sur une procédure harmonisée à l’échelle européenne de tests se déroulant en laboratoire sur des bancs à rouleaux et vise à reproduire les conditions réelles d’utilisation des véhicules en tenant compte de leur niveau technologique actuel.

Cela permet de fournir aux acheteurs des informations leur permettant de comparer des informations plus pertinentes de l’usage réel sur la consommation de carburant et les émissions des différents modèles de véhicules

 

Pour reproduire des conditions de test plus réalistes lors de l’homologation des véhicules en laboratoire, le WLTP introduit des changements significatifs:

  • Un comportement de conduite plus dynamique ;

  • Une plus grande variété de situations de conduite (urbaine, suburbaine, route principale, autoroute);

  • Des distances d’essai plus longues;

  • Des températures ambiantes plus réalistes, plus proches de la moyenne européenne ;

  • Des vitesses moyennes et maximales plus élevées;

  • Une puissance d’entraînement moyenne et maximale plus élevée;

  • Des accélérations et décélérations plus dynamiques et représentatives de l’usage réel;

  • Des arrêts plus courts;

  • Des valeurs tenant compte des options équipant le modèle homologué.

En raison de toutes ces améliorations, la nouvelle procédure d’homologation WLTP fournira une base beaucoup plus précise pour mesurer la consommation de carburant et les émissions d’une voiture. Elle ne dégrade pas la performance des véhicules sur route qui continue de s’améliorées au fil du progrès technologique des nouveaux modèles mais permet lors des tests d’homologation de mesurer une consommation de carburant plus proche de celles perçu par les automobilistes.

Les émissions de CO2 étant directement corrélées à la consommation, la nouvelle procédure d’homologation WLTP produit des valeurs de CO2 de l’ordre en moyenne de 25% supérieures. Afin de ne pas pénaliser les consommateurs sur le plan fiscal le barème des malus a été ajusté par la loi de finances 2020 à due proportion.

Le nouveau cycle WLTP aura-t-il une incidence sur les objectifs CO2 fixés pour les constructeurs à fin 2020 ?

Les objectifs de 95 g de CO2, que les constructeurs automobiles doivent atteindre d’ici 2021 sont basés sur le référentiel de l’ancien cycle d’homologation NEDC. Depuis l’introduction du nouveau test WLTP en septembre 2017, les valeurs WLTP-CO2 seront converties en valeurs équivalentes NEDC pour surveiller la conformité par rapport aux objectifs de CO2 fixés par l’Union européenne.

Un « exercice de corrélation » a été réalisé par la Commission Européenne pour déterminer comment les valeurs des voitures neuves mesurées sur le cycle WLTP seront converties en valeurs équivalentes NEDC pour permettre de monitorer les moyennes de CO2 par rapport aux objectifs CO2 fixés par l’UE.

Une comparaison des nouvelles valeurs WLTP-CO2 et NEDC CO2 pendant la période de transition du NEDC au WLTP servira de base à la Commission européenne pour calculer les objectifs spécifiques liés au WLTP pour 2021. Ces objectifs révisés sont requis par la législation de l’UE pour être rigoureusement comparables aux objectifs actuels de CO2 sur la base du test NEDC.

Depuis début 2020, les États membres et la Commission européenne ont commencé à monitorer les valeurs WLTP des voitures neuves par rapport aux nouvelles valeurs cibles de CO2 des constructeurs sur la base de la nouvelle procédure d’essai WLTP.

voir aussi:  NOUVELLE PROCÉDURE D’HOMOLOGATION WLTP

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES