Fermer
Le Non classé

Un cadre de l’équipementier automobile japonais …

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un cadre de l’équipementier automobile japonais Takata a été inculpé pour entente sur les prix de ses ceintures de sécurité aux Etats-Unis, où le groupe est déjà mis en cause pour ses airbags. Entre 2005 et 2011, ce cadre du groupe japonais se serait illégalement entendu avec plusieurs constructeurs automobiles (Toyota, Honda, Nissan…) pour « fixer, stabiliser et maintenir » les prix des ceintures de sécurité installées dans des voitures produites et vendues notamment aux Etats-Unis, indique le ministère de la Justice dans un communiqué. « M. Usuda a participé directement à ces actions concertées et a dirigé, autorisé et permis la participation de ses subordonnés » à des réunions visant à s’entendre sur les prix, poursuit le communiqué. Inculpé par un grand jury de Detroit, Hiromu Usuda risque dix ans de prison. (AFP)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.