Fermer
Le Non classé

Renault Trucks veut supprimer 591 postes en…

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault Trucks veut supprimer 591 postes en restructurant son organisation commerciale dans le but d’augmenter son efficacité et de réduire ses coûts, a annoncé la direction dans un communiqué. Le constructeur prévoit parallèlement la création de 79 postes, ramenant la perte nette à 512 emplois. « L’essentiel des postes supprimés se situera dans les services administratifs de l’organisation commerciale » au siège de la société basée à Saint-Priest (Rhône), précise la direction qui avait convoqué une réunion extraordinaire du comité central d’entreprise mardi pour informer les syndicats. « Ce projet, qui ne touche pas les forces de vente, prévoit le maintien de tous les sites de fabrication de camions, et de leurs composants, en France, et n’affectera pas les postes d’agents de production », a ajouté la direction ». Avec ces mesures, le groupe entend maîtriser « ses coûts structurels, actuellement trop élevés », et s’appuyer sur ses produits récemment lancés « pour accroître ses ventes » et construire « un avenir durable pour ses activités en France ». (AFP)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.