Fermer
Le Non classé

Renault poursuit ses négociations sur l’organisation du temps de travail

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La flexibilité du temps de travail est l’un des sujets qui a été abordé le 15 novembre dans le cadre des négociations sur l’organisation du temps de travail chez Renault. La direction du constructeur souligne dans un communiqué que « le système actuel de comptabilisation des heures supplémentaires à la semaine et payé en fin de mois resterait inchangé ». Pas de changement non plus sur le fonctionnement des heures supplémentaires le samedi, qui resteraient sur la base du volontariat, ni sur la majoration des heures supplémentaire, qui resterait à 25 %. La flexibilité qui serait introduite dans les sites de production (si les organisations valident cette proposition) concerne désormais l’allongement de la durée du travail en fin de journée. Les débords qui existent déjà ne seraient plus uniquement sur la base du volontariat, mais pourraient être rendus obligatoires dans certaines conditions. Sous réserve de planification au moins 15 jours à l’avance (délais de prévenance), le temps de travail pourrait être prolongé jusque 1h15 de plus par jour, soit 6h15 par semaine. (Autoactu.com)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.