Fermer
Le Non classé

Renault compte porter le taux d’intégration de son usine algérienne de 12 % à 20 % en un an

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Renault Algérie Production Bernard Sonilhac indique que le constructeur est « à un peu plus de 12 % d’intégration actuellement ». « D’ici à une année, on devrait atteindre un taux de 20 %. C’est de l’intérêt de tout le monde d’augmenter le taux d’intégration local parce que cela crée des emplois. Il vaut mieux avoir des fournisseurs qui sont à côté de l’usine ou en Algérie que de les avoir à 2 500 kilomètres, en cas de problème. Le fait d’avoir une intégration locale permet de réduire les coûts logistiques. Mais il faut trouver des partenariats qui ont un sens économique et surtout des partenaires qui ont la capacité de s’engager sur la qualité », déclare-t-il. (TSA-Algérie.com)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.