Fermer
Le Non classé

Renault accélère sur l’hybride rechargeable à essence

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alain Raposo, vice-président de l’ingénierie moteurs et véhicules électriques au sein de l’Alliance Renault-Nissan, a confirmé que la technologie hybride rechargeable à essence arriverait en 2018 sur tous les modèles de l’Alliance reposant sur les plateformes CMF C (Qashqai, Kadjar) et D (Espace, remplaçante de la Laguna). Baptisé ZEOD (Zero Emission On Demand), ce système sera repris de l’actuel Nissan Pathfinder vendu aux Etats-Unis, mais il sera adapté au marché européen, notamment au niveau de la motorisation thermique. Mais ce ne sera pas le seul système hybride rechargeable à essence au sein de la gamme. Pour des raisons de coût, les véhicules sur les plateformes CMF B (future Clio V) et CMF « petit C » (nouvelle Mégane IV) hériteront d’une autre technologie simplifiée. Il s’agit ni plus ni moins de celle du démonstrateur Eolab. (Largus.fr)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.