Fermer
Le Non classé

Paris : la polémique sur la circulation rebondit

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un rapport commandé par la région Ile-de-France relance la polémique sur la piétonisation de la rive droite des berges de Seine à Paris. Dans son bras de fer avec la maire PS de la capitale, Anne Hidalgo, la présidente LR de la région, Valérie Pécresse, soutenue par la droite parisienne et francilienne, a confié à un comité régional de suivi la publication de rapports réguliers sur la dégradation de la circulation et de la pollution causée par la fermeture, en septembre, de la voie Georges-Pompidou. Le deuxième rapport confirme la perception des automobilistes : le trafic et les temps de parcours ont augmenté au centre de Paris et à l’ouest, en banlieue. Ses mesures sur 145 km de voies en Ile-de-France montrent une dégradation plus forte que celle avancée par la mairie et la préfecture de police. D’après le document, le trafic connaît jusqu’à 51 % d’augmentation sur les quais hauts près de la place du Châtelet et plus 21 % sur le boulevard Saint-Germain. (Echos)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.