Fermer
Le Non classé

Les routiers étrangers en France seront payés au SMIC

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A compter du 1er juillet, les camionneurs étrangers amenés à opérer sur le sol français devront appliquer le noyau dur de la réglementation sociale française, et notamment le SMIC. La mesure concerne essentiellement la pratique du cabotage. Le terme désigne la possibilité qu’ont les transporteurs polonais, bulgares ou espagnols venus livrer des marchandises en France d’effectuer trois opérations de transport sur le marché domestique dans un délai de sept jours avant de rentrer chez eux. Jusqu’à présent, ces opérations se faisaient dans les conditions sociales du pays d’origine, notamment au niveau du salaire, ce qui permettait à ces entreprises de proposer des tarifs nettement inférieurs à ceux de leurs concurrents français. Désormais, les employeurs seront tenus d’appliquer dès leur entrée dans l’Hexagone les règles sociales françaises, et notamment le salaire minimum. Les charges sociales, elles, resteront celles du pays d’origine.(Echos)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.