Fermer
Le Non classé

Les autorités américaines ont admis qu’elles…

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les autorités américaines ont admis qu’elles n’avaient pas pu déterminer la cause exacte des ruptures d’airbags de l’équipementier japonais Takata, et qu’elles envisageaient d’étendre le nombre des rappels de véhicules aux Etats-Unis. « En dépit (…) de nombreux efforts des quelques-uns des plus brillants esprits de la science et de l’ingénierie, la cause fondamentale de la rupture (d’airbags) reste pour le moment inconnue », a déclaré Scott Yon, un des responsables de l’agence américaine de la sécurité routière (NHTSA). La NHTSA a également affirmé qu’elle pourrait devoir « étendre » le nombre de rappels aux Etats-Unis étant donné la « complexité » du problème. (AFP)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.