Fermer
Le Non classé

Le barème du malus automobile devrait être à nouveau durci en 2017

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après être resté inchangé cette année, le barème du malus automobile sur les véhicules les plus polluants pourrait être à nouveau durci en 2017. Cette mesure figurerait dans le projet de loi de finances 2017, qui doit être présenté le 28 septembre en conseil des ministres. Les constructeurs réalisant régulièrement des progrès en matière d’émissions de CO2 des nouveaux modèles, le barème serait adapté afin de rester suffisamment incitatif pour les industriels comme pour les automobilistes. En 2015, 13,6 % des achats de voitures avaient été affectés d’un malus (- 3,8 points par rapport à 2014). Le malus devrait se déclencher à partir d’un seuil d’émission plus bas l’année prochaine, à 127 grammes de CO2/km au lieu de 131 grammes jusque-là, avec cependant une pénalité modérée (50 euros) à l’entrée du barème (le premier malus était jusqu’alors fixé à 150 euros). (Echos)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.