Fermer
Le Non classé

La fermeture des voies sur berges a entraîné une hausse de 50 % de la pollution

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le troisième rapport portant sur l’impact de la fermeture des berges sur la qualité de l’air est accablant. Commandé par la région Ile-de-France, ce document a été réalisé par un collège d’experts représentatifs, présidé par le Pr Pierre Carli, médecin-chef du Samu de Paris. Et c’est un échec total qui est dressé, accumulant le constat d’une dégradation de la qualité de l’air, de l’augmentation des bouchons et de l’aggravation de la pollution sonore. Le comité s’est appuyé sur les données collectées entre septembre et décembre 2016, qu’il a comparées avec les données des huit premiers mois de l’année 2016 et celles des quatre 4 derniers mois de 2015. Ce troisième rapport confirme également la nécessité d’élargir l’étude d’impact de la mairie de Paris au-delà de Paris et de son périphérique, comme le réclament depuis plusieurs mois la présidente de région Valérie Pécresse et de nombreux élus franciliens. (Lepoint.fr)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.