Fermer
Le Non classé

La CSIAM craint que les attaques contre l’industrie automobile ne découragent l’investissement en France

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’ouverture d’une information judiciaire contre Volkswagen n’était pas une surprise compte tenu de son aveu de tricherie aux Etats-Unis avec un logiciel qui équipait des véhicules vendus partout dans le monde (dont en France). En revanche, celle qui touche aujourd’hui Renault et le Groupe PSA peut interroger sur l’objectif visé par la DGCCRF. « N’ayant pas trouvé la preuve d’une tricherie aux émissions de Nox chez Renault, PSA mais aussi chez FCA, la DGCCRF s’est quand même acharnée à trouver des éléments pour mettre en avant une ‘tromperie’. C’est une attaque contre l’industrie automobile et, face à ce signal, aucune marque ne viendra investir en France », a déclaré Philippe Geffroy, dirigeant de Mazda France, qui s’exprimait en qualité de président de la branche VP de la CSIAM lors d’un point avec la presse organisé le 26 avril. (Autoactu.com)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.