Fermer
Le Non classé

Fretlink lève 6 millions d’euros pour digitaliser le fret routier

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La start-up française Fretlink va lever 6 millions d’euros pour digitaliser le fret routier et se déployer en Europe. Elle va ainsi faire entrer au capital les fonds français Daphni, Elaia et Breega Capital, ainsi que l’Américain Tekton. « Aujourd’hui, un camion sur quatre roule à vide et le taux de chargement est de 65 à 70 % », explique Paul Guillemin, président-directeur général et cofondateur de Fretlink. Nos algorithmes sont capables d’optimiser les flux, à la fois pour les sociétés de transport et pour les clients industriels ». (Les Echos)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.