Fermer
Retour à l'antibrouillard

Volvo lance des voitures de 30 mètres de haut, mais c’est pour la bonne cause !
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: top 3️⃣ EU countries with the 🔽 lowest excise duties on ⛽ 🥇 Bulgaria 🇧🇬 🥈 Poland 🇵🇱 🥉 Hungary 🇭🇺 #Taxation #diesel
Icone de twitter
mpemediatwit Icone de retweet
RT @mpemediatwit: Annonces du Pdt de @renault_fr JD Senard lors du 5ème Forum de l’industrie : En Méditerranée lire via
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Volvo lance des voitures de 30 mètres de haut, mais c’est pour la bonne cause !

On cause auto #Sécurité Routière - #Volvo Car

Dans le but d’aider les secouristes à perfectionner leurs techniques de désincarnation, Volvo a fait tomber dix voitures neuves du haut d’une grue de 30 mètres de hauteur. Une chute aussi violente est en effet suffisante pour simuler les accidents les plus extrêmes, tels qu’une collision à haute vitesse entre deux voitures ou entre une voiture et un poids lourd, ou encore une chute dans un ravin. Les chances de survie des passagers sont dans ce cas minimes, surtout si les secouristes peinent à les extraire afin de les évacuer le plus rapidement possible à l’hôpital.

Dans le cadre de cette expérience on ne peut plus réaliste, les équipes de désincarcération ont pu travailler sur ces véhicules, l’objectif étant d’atteindre le plus rapidement possible les occupants d’une voiture accidentée.

« Les experts en désincarcération utilisent souvent l’expression ‘heure d’or’ pour désigner l’heure dont ils disposent à compter de l’accident pour dégager les victimes et les amener à l’hôpital »,

rappelle Volvo dans un communiqué. Tous les résultats de ces essais de choc ont été compilés dans un rapport qui sera mis à disposition des secouristes des autres pays.

Habituellement, les secouristes s’exercent sur de vieux véhicules, mis à la casse. Mais l’acier et les armatures utilisés pour les nouvelles carrosseries sont désormais plus résistants. Les nouveaux tests menés à l’initiative de Volvo vont permettre une adaptation de leurs procédures et l’élaboration de nouvelles techniques de désincarcération. « D’habitude, nos crashs tests ont lieu en laboratoire. C’est la première fois que nous faisons tomber une voiture du haut d’une grue. Nous savions que cela entraînerait des déformations extrêmes, à même de mettre l’équipe de secours au défi », explique Hakan Gustafson, chercheur en chef de l’équipe de recherche Volvo Cars spécialisée dans les accidents de la route.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES