Fermer
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Projet ALMA : comment réduire le poids des voitures électriques de 45 % ?

Zoom #Matériaux - #Poids - #Voitures électriques

Le centre de technologie automobile de Galice mène un projet européen de nouveaux matériaux pour les véhicules électriques.

 

 

Les voitures électriques présentent de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients, notamment leur poids. Les batteries qu’elles doivent embarquer sont en effet très lourdes, ce qui finit par réduire l’autonomie.

La réduction du poids des véhicules électriques revêt donc désormais une importance capitale pour le développement de la mobilité électrique. Un projet européen mené depuis la Galice s’est fixé pour objectif de réduire de 45 % le poids d’une plateforme pour véhicules électriques grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux.

Le Centre Galicien de Technologie Automobile (CTAG) est à la tête de ce projet européen, qui vise à améliorer les performances et l’autonomie des véhicules électriques en réduisant leur poids global.

 

Le projet ALMA, prévu sur trois ans, développera une nouvelle plateforme plus légère pour un véhicule électrique à batterie qui pèsera 45 % de moins qu’un modèle électrique actuel. La plateforme combinera des aciers à haute résistance de nouvelle génération, des aciers laminés métalliques hybrides et des composites structuraux.

Le projet ALMA adoptera les principes de l’économie circulaire dès les premières étapes via l’application de stratégies d’écoconception, créant ainsi une nouvelle plateforme de véhicule 100 % électrique “faite pour être recyclée”.

A cet effet, il utilisera une technologie d’adhésion structurelle réversible pour permettre une séparation efficace des composants en fin de vie, permettant ainsi leur réparation ultérieure et leur réutilisation autant de fois que possible. De plus, un système innovant de contrôle de la qualité structurelle des composants de la carrosserie basé sur les émissions acoustiques sera utilisé pour détecter et localiser les éventuels dommages.

Le projet ALMA, financé par l’Union européenne, implique cinq entreprises privées, trois centres de recherche et une association internationale : CTAG, Arcelormittal (France), Ford-Werke (Allemagne), Innerspec Technologies Europe (Espagne), BATZ S. Coop. (Espagne), RESCOLL (France), Fraunhofer Gesellschaft zur Foerderung der Angewandten Forschung EV (Allemagne), Nederlandse Organisatie voor Toegepast Natuurwetenschappelijk Onderzoek TNO (Pays-Bas) et ISWA-International Solid Waste Association (Pays-Bas).

 

Source : COCHE GLOBAL (5/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.