triangle orange
Antibrouillard Télécharger le PDF
Icone
triangle bleu
Culture vroum

Les belles lectures de l’Oncle Philippe

#Colombet - #Léonard de Serres - #Les belles lectures de l’Oncle Philippe - #Olivier de Serres - #UN SIÈCLE EN IMAGES - #Xavier de Nombel

Un siècle en images

Trois belles signatures pour un siècle, c’est un minimum !                                                                  

Pour ce nouvel ouvrage, un grand spécialiste des chevrons s’est entouré de deux photographes, son fils et Xavier de Nombel. Beaucoup de photos, vraiment beaucoup et très belles de surcroît, les cadrages sont vraiment superbes.

Par Philippe Colombet  – Photos : Léonard de Serres et Xavier de Nombel

 

Un livre incontournable en cette année de Centenaire, la publication de cet opus tant attendue est là. Décortiquons, tranquillement, ce grand «Citroën, un siècle en images».

 

Chaque détail, et chaque auteur, ont leur importance

Olivier de Serres est amateur de Citroën depuis son plus jeune âge. Son premier ouvrage «Le Grand Livre de la Traction», paru en 1984, a été suivi par «Le Grand Livre de la DS», puis par de nombreux autres ouvrages consacrés aux cabriolets français, à Citroën comme à Peugeot. Collectionneur, côté mécanique Olivier de Serres participe lui-même à la restauration de ses voitures. Côté rédaction, sa méthode de recherche est celle d’un chercheur, un chercheur pour lequel chaque détail observé a son importance, mais sa méthode est aussi celle d’un amateur sensible à l’esthétique et à la vie des automobiles. Ses monographies sont aujourd’hui considérées comme de véritables ouvrages de référence.

Dans un état remarquable, une 11A entièrement d’origine.

Initié très tôt à la photographie, Léonard de Serres a affiné son regard par un passage à l’École des Arts appliqués de Paris. Il travaille aujourd’hui avec un matériel photographique de pointe pour de grandes entreprises dans les domaines de l’architecture patrimoniale et de l’événementiel. Son autre passion, l’automobile, l’a amené tout naturellement à s’intéresser à la photographie des voitures historiques. Comme nous pouvons le constater dans ce superbe livre, son sens de la lumière y trouve un excellent support d’inspiration.

1964, avec l’Azam face à la 4L, la 2 CV s’embourgeoise.

Des circuits de Formule 1 qu’il a fréquentés très tôt, aux plus grandes collections automobiles admirées aux quatre coins du monde, Xavier de Nombel aime photographier ces véritables «Sculptures à quatre roues» et mettre en valeur la beauté plastique de ces chefs d’oeuvre mécaniques et leurs carrosseries souvent étonnantes, voire époustouflantes. Ses images sont visibles dans de nombreux ouvrages des éditions E-T-A-I., La Martinière, E/P/A et Camino Verde comme dans l’ensemble de la presse automobile spécialisée internationale.

 

Le format à l’Italienne va vraiment bien à cet ouvrage

Nous l’entendons souvent en cette année 2019, Citroën est la plus jeune mais aussi la plus populaire des marques françaises. Le Faune éditeur la célèbre bien à travers ce nouvel ouvrage, vaste panorama d’un siècle entier de production. Aucun modèle n’a été négligé, de la première Type A jusqu’aux récents modèles Aircross, en passant par les Rosalie, Traction, DS, 2 CV, XM et autres Picasso, sans oublier les utilitaires.

Flash-back, ce nouvel ouvrage reprend fidèlement toutes les étapes depuis les prémices lorsque, à l’automne 1918, André Citroën pose les bases d’une société pour la construction d’automobiles, il a quarante ans et déjà un solide passé industriel. Il a fondé en 1913 la Société des Engrenages Citroën. Leur denture en forme de chevrons assure un fonctionnement efficace et silencieux et leur forme sera, nous le savons, retenue comme emblème de la marque. Printemps 1919, la première Type A naît.

Olivier de Serres revient sur chacun de ses détails. Très novatrice, elle est vendue entièrement équipée. André Citroën invente même un univers autour de cette petite merveille promise à métamorphoser le XXe siècle. Il recrute des concessionnaires, édite des dictionnaires de réparation, crée la vente à crédit, place des panneaux indicateurs sur toutes les routes de l’Hexagone, fonde des succursales à l’étranger, et surtout invente la publicité moderne, en imaginant des animations, jusqu’à la plus folle, la tour Eiffel illuminée de son nom.

André Citroën veut devenir le premier constructeur européen d’automobiles et son entreprise va connaître une expansion phénoménale.

Voici toutes les étapes que ce nouvel ouvrage nous permet de retrouver, de découvrir, les plus joyeuses comme les plus sombres. En librairie depuis 7 juin dernier, ce «Citroën, un siècle en images» est bien un ouvrage incontournable de cette année de Centenaire. Une certitude, chaque fidèle de la marque ne pourra être qu’heureux de l’avoir en bibliothèque.

 

Fiche technique

Titre : «Citroën, un siècle en images»

Auteurs : Olivier de Serres, Léonard de Serres et Xavier de Nombel

Format : 290 x 210 mm à l’Italienne

Nombre de pages : 288

Nombre de photographies : 300

Prix public : 49 euros TTC

Diffusion : Ced Cedif

Distribution : Daudin

ISBN : 978-2-9555892-5-0

Éditeur : Le Faune

19, avenue Diderot 92330 Sceaux

06 76 63 93 18

contact@lefaune-editeur.fr

www.lefaune-editeur.fr

 

Pourquoi nous aimons : format idéal, rédaction vraiment experte, superbes photographies, mise en page élégante et s’il ne fallait en garder qu’un sur le Centenaire c’est celui-ci !

Nous aimons moins : sortie tardive et prix élevé mais justifié.

Note: trois étoiles sur trois étoiles.

 

 

Accroche :

. Passionné de la marque ou simple amateur d’automobiles, chaque lecteur voyage dans le temps grâce à cet album reproduisant près de 150 modèles iconiques !

 

Trois questions à trois auteurs

Autour de «Citroën, un siècle en images»

Derrière ce livre, il y a trois auteurs. Rencontrons les.

Olivier de Serres en pleine séance de dédicaces, habitué.

Olivier, vous venez de travailler avec votre fils pour cet ouvrage, quand cela vous est-il apparu comme un besoin, une évidence peut être de partager votre passion avec lui ?

C’est apparu très naturellement, Léonard et son frère Raphaël vivent eux aussi une belle passion pour l’automobile. Quand cette passion trouve à s’exprimer par l’image, cela donne une dimension supplémentaire qui devait trouver sa place dans des livres. Alors vivre cela avec ses enfants, c’est un privilège plutôt rare que le talent de Léonard permet de partager.

 

Olivier, c’est cruel mais s’il ne fallait n’en retenir qu’une dans ce siècle de Citroën, quelle création des chevrons retiendriez-vous et pourquoi ?

J’adore la Traction, mais je dirai la DS. C’était une pure folie de lancer cette voiture si originale et pure oeuvre d’art, au point qu’elle n’a jamais été copiée d’aucune manière.

 

Olivier, vous qui êtes certainement l’un des auteurs les plus experts sur Citroën, quelle sera maintenant votre prochain livre de l’après Centenaire ?

Après, bien sûr il y a des projets, mais restons discrets… En tout cas, nous pensons déjà au Bicentenaire !

 

Xavier, comment s’est opérée la répartition des tâches dans votre travail avec le fils photographe de votre ami Olivier, qui plus est avec l’impressionnante expérience de photographe qui est la vôtre ?

C’est tout simplement une répartition géographique qui a décidé du choix des modèles.

Avec Léonard de Serres, c’est la passion en héritage.

Xavier, s’il ne fallait retenir qu’une seule de vos photographies de ce livre sur le Centenaire de Citroën laquelle serait-elle et pourquoi ?

J’ai découvert les autochenilles et la passion étonnante de leur propriétaire.

De la F1 aux voitures historiques, Xavier de Nombel.

Xavier, vous qui avez réalisé de nombreux reportages et de nombreux livres sur l’automobile, sur quelle marque française ou quel modèle français historique ou contemporain souhaiteriez-vous maintenant publier ?

Les voitures de Gabriel Voisin !

 

Léonard, il y a de fortes chances que votre première émotion liée à l’automobile soit liée à votre père, quelle est elle ?

Elle est forcément liée à mon papa, c’était avec une Traction, une DS et une ID immédiatement après. Il nous accompagnait en ID break familiale, celle qui comporte des strapontins. Nous l’avons toujours. C’était d’ailleurs aussi assez souvent maman qui nous conduisait. Le parfum très particulier de l’intérieur de cette voiture reste un grand souvenir pour moi.

 

Léonard, quelles sont les joies, et les difficultés peut-être aussi, que vous avez pu rencontrer dans votre travail avec un père comme le vôtre et son ami Xavier ?

C’est en effet rare et vraiment très agréable. Nous avons souhaité avoir un nouveau projet ensemble après le livre sur la Traction édité il y a deux ans. L’idée est aussi venue de l’éditrice qui souhaitait un livre essentiellement axé sur l’image. Nous aimons avoir des projets en famille, il pourrait même y en avoir d’autres.

 

Léonard, pour vous s’il ne fallait retenir qu’une seule de vos photographies de ce livre laquelle serait-elle et pourquoi ?

J’aime beaucoup la série sur la C6 juste après la page de garde avec des vues très automnales. Pour la lumière du soir comme pour la beauté de la voiture et la petite route entourée d’arbres avec un peu de mousse sur le bitume, c’est un beau souvenir.

 

Propos recueillis par Philippe Colombet

 

 

Nous en reparlerons

 

TDSPP, sur les traces d’Hubert l’Africain

Il vient de participer aux premiers «Kilomètres du Cœur», le rallye de voitures historiques et d’exception de «Grape Classic Tour» avec «Mécénat Chirurgie Cardiaque» pour sauver un enfant soufrant de problèmes cardiaques. Il souffre terriblement lui même, il est toujours aussi courageux et nous pouvons retrouver Hubert Auriol le triple vainqueur du Paris Dakar sur deux puis quatre roues dans un bel ouvrage biographique de 386 pages et 540 illustrations, «Tout Droit sur Piste Principale» préfacé par Henri Pescarolo (34 euros).

www.lveditions.com

 

Le livre du record

S’il y a le célèbre «Livre des record», il y a aussi eu un beau livre automobile qui a battu un impressionnant record du nombre d’exemplaires édités pour la catégorie. C’est le «Citroën XM» de Maurice Sauzay et Alberto Martinez aux éditions E/P/A, c’était à 100 000 exemplaires, 100 000 vous avez bien lu, c’était un véritable outil de communication pour Citroën, c’était aussi toute la genèse de l’héritière de la Citroën CX, c’était en 1989, c’était il y a 30 ans… Déjà !

www.editionsepa.com

 

Rentrée littéraire

Dans l’édition de livres automobiles, comme dans l’édition en général, la rentrée littéraire se prépare longtemps en avance et voit sa dernière ligne droite en plein été. Dans la profusion à venir, il y en a un qui est déjà cher au CCFA, logique, c’est «La Croisière jaune, la grande expédition Citroën 1931-1932». Aux éditions Glénat en octobre prochain sous la plume d’Ariane Audouin-Dubreuil, membre du Conseil d’Administration de la Société de Géographie et fille du Commandant Louis Audouin-Dubreuil chef des missions Citroën en Centre Afrique et Centre Asie, il permettra de retrouver cette fabuleuse épopée à travers les souvenirs inédits des explorateurs de l’époque. Nous avons hâte (35 euros).

www.glenat.com

 

Source : éditeurs par Philippe Colombet

 

Source : LE CCFA