triangle orange
Antibrouillard Télécharger le PDF
Icone
triangle bleu
Zoom

Le Salon de Séoul, de l’automobile à la mobilité

#Corée du Sud - #Mobilité - #OICA - #Salon de Séoul

L’édition 2019 du salon de l’automobile de Séoul s’est tenue du 29 mars au 7 avril, avec l’objectif de donner aux visiteurs la possibilité de tester des voitures autonomes et les tout derniers véhicules électriques, conformément au souhait des organisateurs de transformer l’événement en un « salon de la mobilité ».

Le salon coréen était jusqu’ici axé sur l’introduction de nouveaux véhicules, mais cette année il a permis à des organisations gouvernementales étrangères et à des multinationales d’ériger des stands pour promouvoir divers produits en lien avec l’automobile.

L’Ambassade britannique a exposé le tout-terrain de loisir Jaguar I-Pace. Le constructeur américain Tesla a participé au salon pour la première fois, avec trois produits : la Model S, la Model 3 et le Model X.

« La transformation du salon de l’automobile en un salon de la mobilité est une première. Nous mettrons tout en œuvre pour aider le salon à devenir aussi attractif que le CES (qui a lieu tous les ans en janvier à Las Vegas) », a souligné Jeo Man-ki, président du comité de préparation du salon.

Placé cette année sous le thème de la mobilité durable et connectée, le salon a été découpé en cinq grands secteurs consacrés respectivement aux voitures complètes, au respect de l’environnement, à la conduite autonome et à la connectivité, aux robots, drones et autres véhicules électriques, et enfin aux équipements.

« Il s’agit de casser le schéma traditionnel axé sur les voitures complètes et les équipementiers. Nous espérons que la nouvelle structure sera plus satisfaisante tant pour les participants que pour les visiteurs », a expliqué un responsable du comité d’organisation.

Cette année, les visiteurs ont pu utiliser une navette entièrement autonome entre les halls d’exposition 1 et 2.

Des séminaires consacrés aux véhicules autonomes, à l’innovation en matière de mobilité et aux véhicules intelligents ont été organisés du 1er au 4 avril.

227 entreprises, dont 21 constructeurs (6 coréens et 15 étrangers) et des équipementiers, ont pris part au salon de Séoul cette année. Elles y ont présenté 270 nouveaux produits. Les constructeurs ont présenté 36 nouveautés, dont cinq en première mondiale. SK Telecom a participé pour la première fois au salon.

Côté véhicules, les tout-terrain/tout-chemin de loisir, qui ont le vent en poupe partout dans le monde, ont été à l’honneur. Kia a présenté en première mondiale un le concept de tout-terrain de loisir compact SP Signature et le concept Mohave Masterpiece qui préfigure le Mohave restylé, les deux modèles étant attendus sur le marché au second semestre. GM Korea a présenté les gros Tahoe et Traverse, BMW le X7, Toyota le RAV4 et Lexus le UX.

Renault Samsung a dévoilé en première mondiale  le concept XM3 Inspire, un Coupé SUV élégant qui préfigure un futur modèle de série destiné à être lancé sur le marché coréen au premier semestre 2020. Le véhicule sera produit dans l’usine de Busan.

Hyundai a mis l’accent sur les voitures, avec deux nouvelles versions de la nouvelle Sonata et des modèles à hautes performances, dont une voiture concept N.

Le salon de l’automobile de Séoul est l’unique salon automobile coréen reconnu par l’Organisation internationale des constructeurs d’automobiles (OICA). Il a lieu tous les deux ans depuis 1995 et célébrait cette année sa douzième édition.

 

Source : Presse coréenne