Fermer
Icone de twitter
CCFA_Auto
CCFA : pendant les vacances, l’information roule toujours ! 🌞🌴🏄 👉 @Groupe_Renault @GroupePSA... ccfa.fr/actualites/ccf…  #Automobile #automotive #CCFA #GroupePSA #Renault #RenaultTrucks
Icone de twitter
CCFA_Auto
FCA annonce une perte nette d’un milliard d’euros au deuxième trimestre 👉 @GroupePSA @fcagroup @Am__today @Auto21news @LaTribune @LeParisien_Auto... ccfa.fr/actualites/fca…  #FCA #PSA #Résultats
Icone de twitter
CCFA_Auto
Scania (groupe Volkswagen) confirme un plan de 5 000 suppressions de postes dans le monde 👉 @RenaultTrucksCo @VWGroup_DE @Am__today... ccfa.fr/actualites/sca…  #Plan #Scania #Suppression #emplois
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Le plan de relance post-Covid 19 en Allemagne soutient la mobilité électrique

Zoom #Allemagne - #Coronavirus - #Industrie automobile - #Plan de relance

Le gouvernement allemand a présenté le 3 juin un plan de 130 milliards d’euros pour stimuler son économie, mise à mal par la crise du coronavirus, jusqu’à la fin 2021.

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 demandent une réponse ambitieuse, a souligné la Chancelière Angela Merkel lors de la présentation du plan de relance et pour l’avenir. “Il s’agit de préserver l’emploi et de remettre l’économie sur pied. Les mesures décidées se chiffrent à 130 milliards d’euros. Le gouvernement a posé une base solide pour “sortir renforcés ensemble de cette situation extrêmement difficile”, a affirmé Mme Merkel.

Le plan est axé sur la protection du climat et la promotion de technologies d’avenir et comporte également une composante sociale. “C’est un programme ambitieux”, a souligné la Chancelière. Une baisse de la TVA et des allègements pour les familles, l’économie et les communes en constituent les éléments clés.

« Nous voulons sortir de la crise avec élan », a déclaré le ministre fédéral des Finances, Olaf Scholz, à propos des mesures que le gouvernement va mettre en œuvre. Il s’agit de relancer la consommation et de procéder dans le même temps à des changements structurels qui se poursuivront pendant une bonne partie de cette nouvelle décennie.

Le volet d’avenir du plan fédéral est doté d’un budget de 50 milliards d’euros. Il prévoit une augmentation du crédit d’impôt en faveur de la recherche pour le développement de l’informatique quantique et l’intelligence artificielle. La promotion de l’hydrogène et des véhicules électriques en fait également partie.

Les principales mesures affectant le secteur automobile sont les suivantes :

– Le gouvernement a prévu de doubler la prime à l’achat pour les voitures électriques, qui va passer de 3 000 à 6 000 euros. Les partenaires de la coalition gouvernementale se sont en revanche prononcés contre une prime pour les voitures à essence et diesel à faibles émissions que l’industrie automobile appelait de ses vœux.

Les acquéreurs d’une voiture électrique coûtant jusqu’à 40 000 euros seront éligibles à une subvention de 9 000 euros, dont 3 000 euros seront apportés par les constructeurs. Le gouvernement a estimé le coût des incitations à l’achat pour les contribuables allemands à 2,2 milliards d’euros.

-Constructeurs et acheteurs profiteront de la baisse temporaire annoncée de TVA. Celle-ci passera de 19 % à 16 % pendant six mois, du 1er juillet au 31 décembre, le taux réduit revenant de 7 % à 5 %.

-2,5 milliards d’euros seront alloués au renforcement du réseau de recharge, à la R&D dans le domaine de l‘electromobilité et au développement de la production de cellules de batteries.

-Le gouvernement prévoit de réviser la fiscalité pour promouvoir les véhicules propres. À compter de janvier 2021, les voitures émettant plus de 95 grammes de CO2 par kilomètre devraient être assujetties à une taxe progressive qui pénalisera les modèles à fortes émissions.

Source : AUTOMOBILWOCHE, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, GOUVERNEMENT FEDERAL

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES