Fermer
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Le patrimoine d’Heuliez entre aux archives départementales de Niort

The mamas and the papas #Heuliez - #patrimoine

L’entreprise Heuliez fut fondée par Louis Heuliez en 1920 à Cerizay (Deux-Sèvres) et cessa son activité en 2013. Aujourd’hui, son riche patrimoine entre aux archives départementales de Niort. Gérard Quéveau, ancien président d’Heuliez, a apporté 8 tonnes de documents, ce qui équivaut à 170 mètres linéaires, pour témoigner de l’histoire de l’entreprise. Fin 2020, le grand public aura accès à ces archives. Le département des Deux-Sèvres organisera par la suite des expositions dédiées au dernier des carrossiers français.

Pour mémoire,  les réalisations les plus récentes d’Heuliez furent les Peugeot 206 CC et Opel Tigra TwinTop, toutes deux assemblées dans l’usine de Cerizay. Mais en 93 ans d’existence, la société connut plusieurs activités, de la fabrication de roues de charrettes (d’où provient son logo) à celle de véhicules électriques sous la marque Mia, en passant par la réalisation de voitures-concept telles que les Peugeot Macarena (2006) et Citroën Airscape (2007) illustrant, à l’époque, son savoir-faire en matière de toits rigides escamotables. Sans oublier le cœur de son activité industrielle, durant les années 1980 et 1990 : la production de tous les breaks de la gamme Citroën de l’époque (BX, CX phase 2, XM et Xantia). Heuliez assembla durant toute son existence plus de 500 000 véhicules et employa jusqu’à 3 000 salariés, à son apogée, en 2000.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.