Fermer
Retour à l'antibrouillard

Et la palme de l’automobiliste étranger le plus flashé en France revient à ???
Icone de twitter
UTACCERAM Icone de retweet
RT @UTACCERAM: Malgré la période de confinement, UTAC CERAM poursuit sa politique de croissance ambitieuse Nous maintenons nos
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: On we talk about MotorsportsWinking face and particularly Did you know that most of our @RenaultF1Team #Fridays #F1
Icone de twitter
GroupePSA Icone de retweet
RT @GroupePSA: Le 2019 du est en ligne ! Pour la 5ème année consécutive, le Groupe reçoit le niveau « Advanced » #RapportRSE #GroupePSA
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

Et la palme de l’automobiliste étranger le plus flashé en France revient à ???

On cause auto #excès de vitesse - #RSE - #VISTESSE

Sur les 14,07 millions d’avis de contravention émis en 2018 pour excès de vitesse, 2,9 millions ont été envoyés à l’étranger, soit près d’un sur cinq tout de même. De tous les visiteurs qui roulent sur les routes françaises, quels ont été les « champions » des excès de vitesse l’an dernier ?

La première place du podium – première place dont ils peuvent difficilement s’enorgueillir ! – est occupée par les Belges.

Ce sont en effet nos voisins d’outre-Quiévrain qui ont le plus renfloué les caisses de l’Etat avec exactement 418 535 PV transmis en 2018 (- 9 % par rapport à 2017). Les Espagnols arrivent à la seconde place avec 394 186 contraventions (- 10,3 %), alors que les Allemands (348 098 PV ; – 6,7 %) ont délogé les Italiens de la troisième place. Ces derniers sont arrivés en cinquième position (326 369 PV ; – 9,6 %), derrière les Néerlandais (329 783 PV ; – 4,2 %), mais devant les Suisses, Polonais, Portugais, Roumains et autres Britanniques.

Au total, le nombre de contraventions pour excès de vitesses envoyées aux étrangers a baissé de seulement 1,2 % par rapport à 2017, à comparer à la diminution de 17 % enregistrée pour les véhicules immatriculés en France. Autoactu.com, relayé par Autoplus, explique cela par deux raisons. « D’une part, nombre d’étrangers ne devaient être très au courant de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire entrée en vigueur le 1er juillet 2018 ; d’autre part, huit nations sont venues s’ajouter à la liste des pays partenaires : Hongrie, Portugal, République tchèque, Slovaquie (courant 2017), Estonie, Lettonie, Lituanie et Royaume-Uni en 2018 ».

Source

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES