Fermer
Retour à l'antibrouillard

Des Fiat « rétro » font entrer la Macédoine du Nord dans l’ère de l’électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Des Fiat « rétro » font entrer la Macédoine du Nord dans l’ère de l’électrique

On cause auto #Fiat - #Réduction des émissions - #Union Européenne - #Véhicule électrique - #Zastava

Une entreprise de Macédoine du Nord convertit des Zastava 750, basées sur la Fiat 600, en véhicules électriques pour aider le pays à réduire ses émissions de véhicules dans sa tentative d’adhésion à l’Union européenne.

 

À Skopje, capitale de la Macédoine du Nord, une petite voiture bleu clair rappelant la période communiste révolue, parcourt silencieusement les rues. Il s’agit d’une Zastava 750, petite sœur de la Fiat 600, dotée d’une motorisation électrique. C’est une idée originale de BB Classic Cars, une entreprise locale basée à Skopje, qui restaure des voitures de collection et en convertit certaines en voitures électriques avec l’aide d’un fonds d’innovation gouvernemental visant en partie à promouvoir des technologies plus vertes.

La Macédoine du Nord, qui souhaite entrer dans l’Union européenne où des règles plus strictes en matière d’émissions entreront en vigueur en 2020, lutte contre une pollution majeure due principalement aux émissions des voitures et au chauffage à charbon. Le pays envisage d’introduire des subventions pour l’achat de voitures moins polluantes ou à zéro émission.

 

 

BB Classic Cars a converti la Zastava 750, une Fiat 600 modernisée construite sous licence et très répandue dans l’ex-Yougoslavie, en remplaçant son moteur à essence par un motorisation électrique.

Milorad Kitanovski, directeur général de BB Classic Cars, a déclaré que les performances de la Zastava 750 convertie étaient identiques ou meilleures que celles de la Zastava originelle. Cette dernière a été fabriquée dans la ville serbe de Kragujevac du début des années 1960 et jusqu’au milieu des années 1980.

« Le moteur a beaucoup plus de potentiel pour une performance bien supérieure et une vitesse supérieure, mais nous l’avons limité à 120 km/h », a déclaré M. Kitanovski. Les voitures converties sont équipées de motorisations électriques fabriquées par l’Allemand Kessler, qui possède une usine en Macédoine du Nord.

 

 

M. Kitanovski n’a pas précisé combien l’entreprise avait investi pour effectuer la conversion. Les véhicules ainsi modifiés ont une autonomie de 150 km, tandis que le temps de charge est d’environ trois heures avec un chargeur domestique et de 15 minutes seulement avec des chargeurs rapides.

« Le coût de trois heures de charge est inférieur à 1 euro, pour les 10 kilowatts qui correspondent à la capacité de la batterie », a précisé M. Kitanovski.

Le prix du véhicule est fixé autour de 20 000 euros et l’entreprise rechercherait principalement des acheteurs internationaux.

En comparaison, Porsche Macédoine propose les voitures électriques e-Up et e-Golf de Volkswagen à 25 000 euros et 37 000 euros respectivement.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (22/6/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.