Fermer
Retour à l'antibrouillard

Ce qu’il ne fallait pas rater au CES de Las Vegas
Icone de twitter
MaximePicat Icone de retweet
RT @MaximePicat: Les entreprises sont en 1ère ligne de la Pour le @groupePSA, voici comment cela se traduit #transformationdigitale
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: It's at @AtelierRenault❤️! Starting today and for one week, we're celebrating the that fills #ValentinesDay #passion
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: 253,604 electric vehicles 🔋 were registered in the 🇪🇺 during the last quarter of 2019, +698% compared to 2018 | #hybrid
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

Ce qu’il ne fallait pas rater au CES de Las Vegas

Zoom #Automobile - #CES de Las Vegas - #Innovations

Le CES de Las Vegas aura cette année encore tenu son rang de salon automobile bis, axé sur la technologie.

Les innovations présentées au grand salon américain de l’électronique grand public ne doivent plus seulement faire rêver et « faire le buzz » sur les réseaux sociaux et dans les médias : elles doivent être économiquement réalistes et déboucher sur des applications concrètes. Celles présentées par les entreprises du secteur automobile le mois dernier ont davantage porté sur la sécurité et le véhicule connecté que sur le véhicule autonome.

Plus de 160 entreprises de la sphère automobile, dont dix grands constructeurs, ont participé à l’édition 2020 du CES, en vue aussi d’y nouer des partenariats et de recruter des talents pointus. Les entreprises israéliennes, qui ont capté l’attention de l’industrie automobile mondiale dans la conduite autonome, la cybersécurité et l’intelligence artificielle et jouent un rôle de plus en plus important dans le développement des nouvelles technologies automobiles, étaient présentes en force. Selon la Consumer Technology Association, qui organise le salon, 74 sociétés israéliennes étaient représentées, un nombre de record et 23 de plus qu’en 2018.

Plusieurs grands dirigeants de l’industrie automobile ont fait le déplacement, parmi lesquels le patron de Daimler Ola Källenius, le directeur de la technologie de Ford, Ken Washington, et le directeur de la R&D du groupe BMW Klaus Frohlich. La ministre américaine des Transports, Elaine Chao, a prononcé un discours sur l’innovation et évoqué les initiatives de son ministère pour intégrer les nouvelles technologies dans les systèmes de transport.

Les constructeurs utilisent moins le CES pour présenter leurs derniers modèles que pour montrer aux consommateurs et à leurs concurrents leur vision de l’avenir de la mobilité.

Aston Martin a présenté un concept de rétrovision numérique, développé avec le fabricant de rétroviseurs Gentex, sur la DBS Superleggera.

BMW a imaginé le confort à bord de la voiture autonome avec trois concepts : la BMW i3 Urban Suite, aménagée pour le confort d’un seul voyageur ; la maquette d’habitacle i Interaction Ease, qui met l’intelligence artificielle à l’honneur, et le X7 ZeroG Lounger, qui est équipé de sièges très confortables.

FCA a présenté le concept Airflow qui reprend l’appellation d’une iconique Chrysler des années 1930.

Fisker a dévoilé la version définitive du tout-terrain de loisir électrique Ocean, dont la production devrait débuter fin 2021.

Ford a présenté le Mustang Mach-E, un tout-chemin de loisir électrique de grande série avec lequel il entend concurrencer Tesla, General Motors et d’autres sur le marché des voitures électriques à grande autonomie.

Honda a présenté des exosquelettes, un assistant personnel doté d’intelligence artificielle, la technologie Smartphone as Brain, qui permet aux conducteurs d’utiliser leur téléphone en toute sécurité lorsqu’ils conduisent, et le concept Augmented Driving Concept qui propose divers niveaux de conduite autonome au choix.

Hyundai a dévoilé un concept de taxi volant et un nouveau concept de minibus autonome.

Mercedes a présenté le concept très futuriste Vision AVTR, qui imagine une osmose entre l’homme, l’automobile et la nature, dans la philosophie du film d’animation Avatar. Il a également présenté ses véhicules électriques EQ.

Nissan a présenté le concept de tout-chemin de loisir électrique Ariya et un nouveau type de panneau insonorisant ultraléger, qualifié de mata-matériau, composé d’un film plastique et d’une structure en treillis.

Renault a présenté une technologie qui permet de commander des objets connectés de la maison depuis le tableau de bord du véhicule, ainsi que le Master ZE Hydrogen, qui associe à sa motorisation électrique à batterie une pile à combustible afin d’augmenter son autonomie.

Toyota a présenté « Woven City », sa vision de la ville du futur, propre et intelligente.

 

Valeo a dévoilé en première mondiale Predict.ai, un système capable de prévoir la trajectoire des piétons, cyclistes ou autres usagers vulnérables de la route. En partenariat avec l’entreprise chinoise Meituan Dianping, leader de la livraison de repas, l’équipementier français a en outre dévoilé un petit véhicule électrique et autonome capable d’atteindre une vitesse de 12 km/h et de livrer 17 repas par trajet, le eDeliver4U.

Dassault Systèmes et la société américaine Canoo ont présenté un minibus autonome développé conjointement.

L’équipementier allemand Continental a présenté un système sophistiqué permettant de rendre le capot transparent.

Bosch a présenté un pare-soleil adaptatif, qui associe un écran LCD transparent et une caméra et bloque la lumière sur la zone du conducteur afin que celui-ci puisse rouler sans être ébloui. Il a également annoncé la production prochaine en grande série de lidars à bas coûts, une technologie clé des véhicules autonomes.

ZF a annoncé travailler avec Microsoft sur des logiciels de commande d’organes essentiels.

Amazon a dévoilé une panoplie de fonctionnalités dédiées à la voiture connectée via son assistant intelligent Alexa et annoncé des partenariats avec de nouveaux constructeurs.

Le Japonais Sony a présenté le concept Vision-S, une berline électrique dans la veine de la Tesla Model 3, pour mettre en avant son savoir-faire en tant qu’équipementier automobile.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (5 et 20/1/20), AUTOMOTO.COM (9/1/20), CHALLENGE (7/1/20), LESECHOS.FR (9 et 10/1/20), JOURNALAUTO.COM (16/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES