Fermer
Retour aux Événements

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Albert Brenet – Le peintre qui voyait en couleur

Culture vroum #Albert Brenet - #armée - #Automobile - #Mobilité - #Peintre - #voyage

Albert Brenet, peintre reporter français du XXe siècle, est né au Havre en 1903 et s’est éteint en 2005 à l’age de 102 ans.

Durant toute sa carrière, cet artiste très connu pour ces peintures de Bateaux, s’est aussi intéressé aux évolutions technologiques de son temps.

Il sillonne les mers du monde sur différents navires réalisant croquis, peintures à l’huile, gouaches de navires, de ports, mais aussi de scènes de la vie des équipages. Il peint toujours d’après nature. Il s’intéresse autant aux paysages qu’aux scènes de rue ou aux individus.

 

En 1934, son talent est remarqué par les dirigeants de la revue l’Illustration dont il devient un collaborateur régulier.

Juste avant la Seconde Guerre mondiale, Brenet visite plusieurs casernes de l’armée de terre. Il suit les manœuvres des « forces mécanisées » et peint les toutes nouvelles dotations de l’armée française dont Renault était en grande partie le fournisseur. Ses aquarelles paraissent dans l’Illustration du 8 octobre 1938.

C’est ainsi qu’il participe à de nombreuses cérémonies, défilés et couvre de nombreux événements en tant qu’illustrateur, dont plusieurs lors du Salon de l’Automobile (1937, 1951 notamment).

Il rencontre les grands de ce monde. En 1937, il réalise pour le compte de l’Illustration des croquis du couronnement de Georges IV et de la revue navale de la flotte britannique à Portsmouth. La reine Mary lui achète les originaux des œuvres reproduites dans l’Illustration qui sont accrochées au palais Saint-James à Londres.

En 1944, Brenet réalise sa première affiche pour le concours central hippique reproducteurs. Ses talents d’affichiste sont exploités par la compagnie maritime des Chargeurs réunis et par la Compagnie transatlantique. Par la suite, il travaille pour diverses compagnies maritimes et aériennes, la SNCF, la Marie de Paris, la Marine nationale… Il réalise les affiches du lancement et de la traversée inaugurale des paquebots Normandie en 1935 et du France en 1961.

La revue américaine Life et l’Illustrated London News font également appel à lui.

Lors de l’ouverture du Musée de la Marine au Palais de Chaillot en 1943, il expose trois peintures sur Toulon. En 1944, il réalise pour ce musée l’affiche de l’exposition La Marine au combat.

En 1952, il séjourne six mois au Japon, pays qu’il rêvait de visiter depuis son enfance.

Ce séjour constitue une étape importante dans sa carrière artistique. Le Japon augmente son goût pour les belles harmonies de couleurs et il parvient au sommet de son art dans l’emploi des rouges et des jaunes. Il est également très inspiré par les idéogrammes japonais.

En 1958, il effectue un grand voyage aux États-Unis qu’il parcourt en voiture de New York à Los Angeles.

Source : CCFA

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.