triangle orange
Allemagne

ZF table sur une conjoncture difficile pour l’industrie automobile

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brexit - #Conjoncture - #Prévisions - #Tarifs douaniers - #ZF
triangle bleu

Lors du Salon de Francfort, Wolf-Henning Scheider, président de ZF, a indiqué qu’il tablait sur une conjoncture difficile pour l’industrie automobile. L’équipementier ne voit d’amélioration pour cette année et les deux années à venir.

Bien que M. Scheider table sur une stagnation au cours de ces trois années, il reste néanmoins des aspects qui sont difficiles à prévoir. L’impact du Brexit par exemple est difficile à déterminer, étant donné qu’il n’est pas encore certain que le Royaume-Uni réussira à maintenir des accords commerciaux. Le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis est une autre source d’incertitudes. Or, M. Scheider a déclaré qu’il ne serait “pas surpris” si la situation empirait sur ces deux fronts.

En cas d’une réelle dégradation de la conjoncture, les mesures actuelles (réduction des heures supplémentaires, jours de chômage partiel, etc.) risquent d’être insuffisantes, a concédé le dirigeant.

Toutefois, M. Scheider voit de l’espoir avec les activités de production de composants pour véhicules électriques. La part de son chiffre d’affaires réalisés dans ce domaine devrait être multipliée dans les années à venir. Actuellement, la production de composants pour véhicules électriques représentent un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros (sur un chiffre d’affaires total de 37 milliards d’euros pour l’ensemble du groupe ZF).

Source : AUTOMOBILWOCHE (10/9/19)