Fermer
France

ZF et Faurecia présentent le « Safe Human Interaction Cockpit » au Salon de Francfort

Analyse de presse de 14H00 - Le #cockpit - #Faurecia - #Innovation - #Salon de Francfort - #ZF
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

ZF et Faurecia présentent au Salon de Francfort le « Safe Human Interaction Cockpit » (SHI), grâce auquel des systèmes d’assistance avancés et des fonctions de conduite automatisée communiquent avec le conducteur de manière simple et efficace. L’objectif est d’améliorer la sécurité et le confort des véhicules du départ à l’arrivée. Le transfert de contrôle de l’homme vers la machine s’effectue de manière discrète et intuitive. Le siège peut s’ajuster automatiquement pour s’adapter à tout type de conducteur dans des situations diverses. Le véhicule fournit des informations claires et transparentes à chaque fois qu’une situation se présente et, grâce à une assistance électronique intelligente, le niveau d’intervention est simple à ajuster si nécessaire.

Le cockpit SHI indique quand les conditions de circulation sont propices à la conduite automatisée. Le véhicule peut reprendre les commandes dès que le conducteur lâche le volant, ce qui est repéré par une fonction de détection des mains (HOD, hands-on detection) comprise dans le système du volant. Celui-ci se relève alors et se rétracte vers l’avant tout en restant à portée de main. Grâce au système steer-by-wire, le volant reste immobile, dans ce mode de conduite, au lieu de suivre le mouvement des roues. En même temps, le siège recule, s’abaisse et s’incline, tout cela grâce à un large éventail de réglages.

En plus du changement automatique de la position du siège, le véhicule possède plusieurs autres moyens d’informer le conducteur lorsqu’il est aux commandes du véhicule ou lorsque c’est la machine qui a repris la main. Selon la situation, le Cockpit SHI peut combiner des signaux haptiques (comme des vibrations dans la ceinture de sécurité), visuels (par exemple une bande lumineuse dans l’habitacle qui change de couleur) et sonores (sons, voix). A l’inverse, le Cockpit SHI peut prévenir le conducteur en amont pour qu’il reprenne le contrôle du véhicule. Si le conducteur ne réagit pas, le véhicule peut être programmé pour s’arrêter dès que les conditions de sécurité sont atteintes.

Source : AM-TODAY (12/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.