Fermer
Amérique du Nord

ZF continue à investir au Mexique

Le #Gouvernance - #Investissement - #ZF
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand ZF continue à investir au Mexique, a fait savoir le président du groupe, Stefan Sommer, malgré les projets du Président américain Donald Trump de mettre en place des taxes douanières sur les importations mexicaines. ZF ne remettra donc pas en question des investissements qui avaient été décidés l’an dernier.

En tant qu’équipementier, ZF a indiqué qu’il se devait de suivre ses clients, notamment au Mexique, mais aussi aux Etats-Unis. Par exemple, il y a trois ans, ZF avait réalisé le plus important investissement de son histoire, aux Etats-Unis, pour y construire une usine de transmissions en Caroline du Sud, rappelle M. Sommer.

Par ailleurs, interrogé à ce sujet, M. Sommer a précisé que ZF ne prévoyait pas d’arrêter progressivement la production de transmission en faveur de technologies de conduite autonome, mais plutôt d’adapter sa gamme de produits actuels aux nouvelles technologies connectées et autonomes.

Par ailleurs, M. Sommer a déclaré qu’il pensait que les véhicules électriques représenteraient 20 à 30 % du marché automobile mondial d’ici à 2023. Cet essor de l’électromobilité le contraindra à adapter ses activités. (AUTOMOBILWOCHE 9/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.