Fermer
Europe

Zenuity s’associe au CERN

Analyse de presse de 14H00 - Le #CERN - #Intelligence artificielle - #Recherche - #Suède - #Véhicules autonomes - #Veoneer - #Volvo Cars - #Zenuity
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Zenuity, la coentreprise entre Volvo Cars et Veoneer, s’associe au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) pour accélérer le développer des technologies de prise de décision pour les voitures autonomes, tout en réduisant leur consommation d’énergie et leur coût.

L’objectif de ce partenariat est de développer des véhicules autonomes qui peuvent réaliser de meilleures prédictions, pour prendre plus rapidement des décisions et ainsi améliorer leur sécurité.

Ces capacités sont essentielles pour développer des véhicules autonomes qui ne causeront plus aucun accident (et donc plus aucune victime).

Zenuity estime que l’un des principaux défis pour les véhicules autonomes est de disposer de suffisamment de puissances de calcul pour interpréter correctement la quantité astronomique de données générées par les capteurs (caméra, lidar et radar) des véhicules.

Hors, les chercheurs du CERN font également face à un défi dans le traitement des données, dans le cadre de leur travail avec le grand collisionneur de hadrons.

Ils utilisent donc des circuits logistiques programmables, une solution pour exécuter des algorithmes complexes de prise de décision en quelques micro-secondes.

Ces circuits logistiques programmables seront désormais appliqués à la conduite autonome.

De plus, Zenuity et le CERN coopéreront dans le domaine de l’apprentissage profond (algorithmes d’apprentissage des machines, connus sous le nom d’intelligence artificielle). L’objectif des deux partenaires est de réduire le temps de réaction et la mémoire utilisée par ces algorithmes d’apprentissage profond, sans réduire leur fiabilité, ce qui permettra une diminution de la consommation d’énergie et du coût.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (29/8/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.