Fermer
France

Yves Bonnefont évoque la stratégie de DS Automobiles

Analyse de presse de 14H00 - Le #DS - #Groupe PSA - #Yves Bonnefont
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

« 2018 était un exercice important dans la mesure où il correspondait pour DS Automobiles à l’année 0 avec le lancement du DS7 Crossback et la nouvelle génération de produits, le déploiement du réseau mondial, sans oublier celui d’Only You pour le service au client », a expliqué Yves Bonnefont, directeur général de la marque, en introduction d’une conférence de presse donnée le 15 janvier. Avec 53 625 unités écoulées dans le monde, la marque de haut de gamme du Groupe PSA a vu ses ventes progresser de 0,8 %. Un résultat à mettre au crédit essentiellement de l’Europe, où la marque a réalisé 86 % de ses ventes (46 013 unités).

L’an dernier, le DS7 Crossback a représenté 52 % des ventes totales de la marque, alors que la DS3 totalisait encore 55 % des immatriculations un an plus tôt. « Un produit qui a transformé le business DS », a souligné M. Bonnefont. « Nous réalisons 60 % de conquête grâce au DS7 Crossback, dont 45 % sur les concurrentes premium. En outre, nos clients optent pour les finitions 3 et 4 contribuant à augmenter le panier moyen du produit [48 000 euros en France] », a expliqué le dirigeant.

Les ventes de DS en France ont bondi de 12,6 % en 2018, à 24 004 unités. Mais d’autres marchés européens, sur lesquels « DS Automobiles a progressé plus que le marché premium et est en passe de devenir un acteur majeur des différents marchés premium chez nos voisins », sont devenus des motifs de satisfaction. C’est notamment le cas en Espagne, où DS a écoulé 4 325 voitures (+ 17,7 %), en Allemagne (3 730 unités ; + 12,7 %) ou au Benelux (2 100 unités ; + 5,1 %).

Le réseau a été une des clés de la stratégie de DS en 2018. L’an passé, 188 ouvertures ont été réalisées à travers le monde par la marque, qui s’appuie désormais sur un réseau mondial de 376 DS Stores et DS Salons. Ainsi, 14 nouveaux marchés ont été couverts en 2018 et DS Automobiles est désormais présent sur 40 marchés mondiaux. C’est en France que le réseau DS Automobiles est le plus déployé. A ce jour, il compte 146 DS Stores et Salons, dont 68 % de DS Stores. Mais le réseau est loin d’être finalisé. En effet, la marque compte terminer l’exercice en cours autour de 170 points de vente.

DS  compte faire du DS3 Crossback « le leader de son segment chez les premiums en France ». Outre la version à moteur thermique, une déclinaison électrique (E-Tense) sera lancée quelques semaines plus tard.

Source : JOURNALAUTO.COM (15/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.