Fermer
France

Xavier Bertrand à l’écoute des professionnels de l’automobile au CNPA

Analyse de presse de 14H00 - Le #CNPA - #Malus
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 2 décembre, le CNPA a invité Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, pour une réunion de travail avec les professionnels de l’automobile, qui regrettent que le déplafonnement du malus ne serve pas à ouvrir le bonus pour les hybrides rechargeables ou à garder l’intégralité du bonus, notamment pour les véhicules électriques de sociétés. « L’argent des taxes automobiles doit revenir à l’automobile et non à l’industrie. Les 50 millions d’euros générés par le déplafonnement du malus vont partir au bénéfice de l’industrie et pas des services qui servent d’amortisseurs de chocs pour les constructeurs », a déclaré Francis Bartholomé, président national du CNPA.

« Le seul lobbying qui peut marcher, c’est celui de l’emploi. Il faut un lobbying plus puissant pour montrer que cela va impacter toutes les branches, y compris celles des services et non uniquement l’industrie », a déclaré M. Bertrand. Ce dernier devrait d’ailleurs épauler le syndicat professionnel dans la rédaction d’un livre blanc dont l’objectif est de rétablir la vérité sur les émissions polluantes et de gaz à effet de serre.

Source : JOURNALAUTO.COM (3/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.