Fermer
Etats-Unis

Washington pourrait renoncer à imposer des surtaxes douanières sur l’automobile

Analyse de presse de 14H00 - Le #Automobile - #commerce - #Gouvernement - #Taxes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après de bonnes discussions avec des constructeurs d’automobiles, les Etats-Unis pourraient ne pas avoir à imposer des taxes douanières supplémentaires sur les importations de voitures, a déclaré le ministre américain du Commerce Wilbur Ross, dimanche, sur Bloomberg Television.

« Nous espérons que les négociations que nous avons eues avec des entreprises individuelles au sujet de leurs projets d’investissement porteront suffisamment leurs fruits pour qu’il ne soit peut-être pas nécessaire de mettre en oeuvre » l’article autorisant les Etats-Unis à limiter l’importation de certains produits pour protéger la sécurité nationale, a indiqué M. Ross. « Nous avons eu de très bonnes conversations avec nos amis européens, japonais et coréens, et ce sont les principaux secteurs de la production automobile », a souligné le ministre depuis Bangkok, où il assistait au sommet annuel de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ANSEA).

L’administration de Donald Trump menace depuis 2018 d’appliquer des tarifs douaniers de l’ordre de 25 % aux importations de voitures pour défendre ce secteur, symbole de l’industrie manufacturière des Etats-Unis. Après un premier rapport en mai, le président américain doit décider d’ici à la mi-novembre s’il impose ou non des tarifs douaniers supplémentaires sur les voitures importées de l’Union européenne. Des taxes supplémentaires marqueraient une nouvelle escalade dans le conflit commercial entre Bruxelles et Washington, quelques semaines seulement après l’entrée en vigueur de taxes punitives sur de nombreux produits européens pour une valeur de 7,5 milliards de dollars.

Source : AFP (3/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.