Fermer
Suède

Volvo envisagerait des milliers de suppressions d’emplois

Le #Emploi - #Volvo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volvo, numéro deux mondial des poids lourds, envisagerait de supprimer près de 3 000 postes dans le cadre de son programme de restructuration, croit savoir le quotidien économique Dagens Industri. Le groupe suédois a déclaré ne pas avoir arrêté de chiffre de suppressions d’emplois.

En octobre, Volvo a annoncé la poursuite du plan d’économies draconien qui lui a permis de redresser sa rentabilité en 2014. Le groupe compte poursuivre ses efforts de réduction des coûts structurels, avec un objectif d’économies supplémentaires de 3,5 milliards de couronnes (380 millions d’euros) d’ici à fin 2015.

« Cela va impliquer des changements pour nos employés, mais où dans le monde, quand et de quelle manière, on va y revenir », a indiqué à l’agence suédoise TT une porte-parole du groupe, Kina Wileke, qualifiant de « pure spéculation » le chiffre avancé par Dagens Industri.

Il y a un an, Volvo Group annonçait la suppression de 2 000 emplois de cadres et consultants. Les effectifs étaient de 93 400 salariés permanents au 30 septembre, contre 95 500 fin 2013. L’année 2014 a déjà permis de réaliser des économies supérieures de 1,6 milliard de couronnes à celles de 2013, souligne l’AFP (12/11/14).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.