Fermer
International

Volvo devrait exporter des voitures produites en Chine vers les Etats-Unis et la Russie

Le #Exportation - #Volvo Cars
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volvo devrait exporter des voitures produites en Chine vers les Etats-Unis et la Russie dès l’an prochain. Les premiers modèles exportés pourraient être la S60L, une variante rallongée de la berline S60 (pour le marché américain) et le véhicule de loisir XC90 (pour le marché russe).

Volvo estime qu’utiliser la Chine comme base de production lui permettrait de réduire le risque de change, le taux de change yuan-dollar étant plus stable que celui euro-dollar.

Pour l’instant, Volvo a uniquement confirmé vouloir exporter des modèles depuis la Chine, sans toutefois préciser sur quels marchés ni à quelle date.

Si le choix de Volvo se porte effectivement sur les Etats-Unis, il sera le premier constructeur majeur à importer des voitures produites en Chine sur le marché américain.

Par ailleurs, la Chine devrait devenir cette année le premier débouché de Volvo devant les Etats-Unis. En effet, le constructeur suédois compte vendre 90 000 voitures sur le marché chinois cette année, en hausse de près de 50 %. Au début de l’année, Volvo ne visait que 80 000 ventes sur le marché chinois sur l’ensemble de 2014. (AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 17/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.