Fermer
Etats-Unis

Volvo Cars craint une possible taxe sur les voitures importées aux USA

Le #Droits de douane - #Importations - #Taxe - #Usine - #Volvo Cars
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volvo Cars craint une possible taxe sur les produits importés (dont les automobiles) aux USA. En effet, le constructeur suédois serait en difficulté si une telle mesure était effectivement mise en place, bien qu’il se prépare à embaucher jusqu’à 4 000 salariés pour une nouvelle usine en Caroline du Sud.

Selon Volvo Cars, toute restriction des échanges commerciaux (notamment une taxe douanière sur les produits importés) relèverait le coût de production des véhicules. Dans ce cas, pour éponger ce surcoût « soit le consommateur est perdant, soit nous sommes perdants, et au final, tout le monde est perdant », a déclaré Lex Kerssemakers, responsable des activités de Volvo Cars en Amérique du Nord.

Volvo Cars prévoit d’ouvrir sa nouvelle usine en Caroline du Sud d’ici à la fin de 2018. L’usine produira notamment la berline S60 (il s’agira d’ailleurs du seul site de production de cette berline). Elle emploiera initialement 2 000 salariés et ses effectifs pourront à terme être portés à 4 000 employés.

L’usine accueillera également l’assemblage d’un deuxième modèle, pour l’instant non spécifié. Malgré l’ouverture de cette usine, Volvo Cars continuera à importer des véhicules sur le marché américain, l’usine étant dédiée à la production de la S60. Or, les véhicules de loisir sont particulièrement demandés aux Etats-Unis. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 10/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.