Fermer
Suède

Volvo annonce un nouveau directeur général et un bénéfice supérieur aux prévisions

Le #Nomination - #Résultat financier - #Volvo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le numéro deux mondial des poids lourds, le Suédois Volvo, a annoncé avoir recruté le directeur général de son concurrent Scania (groupe Volkswagen), Martin Lundstedt, qui doit prendre son poste en octobre. La place du sortant, Olof Persson, qui quitte son poste immédiatement, semblait menacée depuis plusieurs semaines. La presse suédoise rapportaient quelques dissensions internes, ainsi que l’envie de certains actionnaires d’accélérer les mesures de restructuration. Le directeur financier Jan Gurander a été nommé directeur général par intérim. Son successeur doit arriver dans un groupe qui a nettement redressé ces comptes après des années difficiles en 2012 et 2013.

Le bilan des années Persson est marqué, a rappelé Volvo, par des cessions pour 20 milliards de couronnes qui ont concentré l’industriel sur son cœur de métier, et une acquisition de taille. En janvier, le suédois a bouclé l’achat de 45 % de la filiale poids lourds du chinois Dongfeng, pour près de 750 millions d’euros. Les ventes de poids lourds de Dongfeng, constructeur qui revendique de 15 % à 18 % du marché chinois en fonction de la gamme, apparaissent désormais dans les comptes de Volvo. Sans compter Dongfeng et hors variations de change, les ventes de poids lourds ont progressé de 3 % en un an.

Au premier trimestre, Volvo a presque quadruplé son bénéfice net, à 4,25 milliards de couronnes (457 millions d’euros) grâce à la bonne tenue des ventes et à une amélioration de sa rentabilité. Les ventes ont bondi de 14 % à 74,79 milliards de couronnes. « En excluant les charges de restructuration et l’effet de la vente des actions Eicher Motors [un groupe indien], la marge opérationnelle du groupe est passée de 3,9 % au premier trimestre 2014 à 6,1 % », a souligné M. Gurander.

Volvo souffre cependant de la crise des engins de chantier, branche dans laquelle son chiffre d’affaires a reculé de 5 %. « Les ventes ont été touchées par la poursuite de la conjoncture faible sur l’important marché chinois, qui a chuté de moitié par rapport à la même période de l’an dernier », a souligné le groupe. Les bus « ont amélioré la rentabilité, bien qu’ayant livré 11 % de véhicules en moins », et les moteurs marins et industriels (Volvo Penta) « ont connu un trimestre positif en terme à la fois de volume et de marge opérationnelle », a ajouté M. Gurander.

Volvo compte aujourd’hui 104 000 salariés dans le monde, après avoir réduit ses effectifs de quelque 3 000 personnes en un an. (AFP 22/4/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.