Fermer
Etats-Unis

Volkswagen veut que la voiture autonome apporte davantage de mobilité aux personnes handicapées

Analyse de presse de 14H00 - Le #Handicap - #Mobilité - #Voiture autonome - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen veut que la voiture autonome apporte davantage de mobilité aux personnes handicapées. Le constructeur s’est ainsi associé à des groupes de défense des personnes handicapées pour s’assurer que leurs besoins seront pris en compte dans le développement des modèles.

Aux Etats-Unis, le constructeur a organisé une rencontre avec Washington entre ses équipes de développement et des représentants d’organisations pour les non-voyants, pour les personnes à mobilité réduite et pour les sourds et mal-entendants.

Le premier sujet abordé lors de cette rencontre a été de réfléchir aux façons de rendre accessibles les voitures autonomes aux personnes en fauteuil roulant.

Aux Etats-Unis, près d’un huitième de la population serait touchée par un handicap et une fondation a estimé que la conduite autonome permettrait à 2 millions de personnes handicapées de bénéficier de meilleures opportunités d’emploi.

En outre, du fait de la complexité des capteurs et autres technologies nécessaires pour rendre la voiture autonome, les utilisateurs handicapés ne pourront pas apporter leurs voitures autonomes pour les faire modifier et les rendre ainsi accessibles aux fauteuils roulants. Il faut donc que les modèles autonomes soit dès leur conception pensés pour leur accessibilité.

Cela ajoute des difficultés pour les véhicules autonomes électriques, pour lesquels les batteries, situées sous le plancher de la voiture, ajoute une hauteur supplémentaire pour l’accès dans la voiture.

« Une collaboration entre les constructeurs, les associations de défense des droits des personnes handicapées, les constructeurs de fauteuils roulants et les fournisseurs sera nécessaire pour s’assurer que nous développons une solution sûre et efficace », a confirmé Shani Jayant, principal concepteur de l’expérience client au sein de Volkswagen Group of America.

En outre, du fait de la diversité des handicaps, il faudra s’assurer qu’une solution facilitant la mobilité à un groupe spécifique ne nuit pas aux solutions pour un autre groupe.

« Les transports sont un élément clé de notre participation à la société », a déclaré Scott Keogh, président de Volkswagen Group of America, expliquant ainsi son soutien aux projets pour les personnes handicapées sur les véhicules autonomes du groupe.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (20/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.