Fermer
Chine

Volkswagen veut faire de la Chine son pôle de développement de logiciel pour la conduite autonome

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coentreprise - #Développement - #Emploi - #Informatique - #Logiciel - #Numérique - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen veut faire de la Chine son pôle mondial de développement de logiciel pour la conduite autonome. Ses 4 000 ingénieurs employés dans le pays devraient contribuer à développer une plateforme dédiée aux véhicules autonomes.

Des dirigeants du groupe allemand ont en effet annoncé que Volkswagen allait faire appel à des développeurs chinois de logiciels pour mettre au point une architecture mondiale pour ses véhicules autonomes, tout en soulignant la pénurie de main d’oeuvre qualifiée dans ce secteur ailleurs dans le monde.

« Dans peu de temps, ils seront en mesure de traiter chaque année entre 15 et 20 millions de lignes de code de programmation », s’est félicité Stephan Wöllenstein, responsable des activités de Volkswagen en Chine.

Le fort taux d’ingénieurs en logiciel associé à la volonté du pays de mettre en place des infrastructures destinées aux voitures connectées et autonomes, fera de la Chine l’un des premiers marchés sur lequel les véhicules autonomes seront largement adoptés, ont relevé plusieurs dirigeants du groupe allemand.

Les fournisseurs chinois permettront donc à Volkswagen de concevoir une architecture mondiale pour les véhicules autonomes, a souligné Stephan Wöllenstein.
« Une partie du travail de développement logiciel peut être effectuée, par exemple, dans des usines chinoises de Volkswagen Chine », a-t-il ajouté.

La Chine deviendra un centre de recherche et de développement mondial de premier plan pour les véhicules connectés, a déclaré pour sa part Sven Patuschka, directeur de la recherche et du développement du groupe VW en Chine. « Nous allons encore renforcer nos capacités de développement en Chine pour le marché local et pour certaines technologies destinées au reste du monde. Nous trouvons d’excellents talents ici et sommes prêts à répondre aux besoins des clients sur ce marché passionnant », a-t-il ajouté.

En outre, toujours dans l’optique de renforcer ses activités en Chine, Volkswagen réfléchit à une réorganisation de la structure des coentreprises qu’il a formées avec FAW, SAIC et JAC. « Nous discutons actuellement de la manière d’élargir et d’approfondir la coopération avec nos partenaires », a déclaré Stephan Wöllenstein, tout en refusant de préciser si le projet comprenait une modification de la structure capitalistique des coentreprises.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (16/4/19), AUTOMOBILWOCHE (15/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.