Fermer
Etats-Unis

Volkswagen se voit contraint de suspendre ses ventes de véhicules diesel aux Etats-Unis

Le #Diesel - #Emissions - #Enquête - #Rappel De Véhicule - #Ventes - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen se voit contraint de suspendre ses ventes de véhicules diesel aux Etats-Unis, jusqu’à ce qu’il puisse prouver que ces modèles respectent bien les normes d’émissions en vigueur aux Etats-Unis, a annoncé Chris Grundler, directeur du Bureau des Transports et de la Qualité de l’air de l’EPA (Agence américaine de protection de l’environnement).

Les modèles des marques Audi et Volkswagen dotés d’un moteur diesel à 4 cylindres sont concernés par cette suspension des ventes.

Cette décision fait suite au scandale révélant que Volkswagen aurait utilisé sur 482 000 véhicules un logiciel illégal permettant de masquer le niveau réel des émissions de leurs moteurs diesel lors d’un contrôle.

Les ventes de modèles diesel seront suspendues jusqu’au rappel des véhicules dotés de ce logiciel. Or, l’EPA a fait savoir que le rappel ne serait autorisé que lorsque l’Agence sera convaincue que la solution apportée par Volkswagen (supprimer le logiciel mis en cause et éventuellement remplacer d’autres composants pour mettre les véhicules aux normes) sera adéquate.

Volkswagen devra en outre convaincre l’EPA que ses véhicules de l’année modèle 2016 satisfont aux normes d’émissions en vigueur et ne sont pas équipés d’un logiciel frauduleux.

La suspension des ventes est un coup dur pour Volkswagen, dont les modèles diesel représentent plus de 20 % de ses ventes aux Etats-Unis.

Par ailleurs, M. Grundler a précisé que l’EPA avait commencé des tests sur des véhicules diesel produits par d’autres constructeurs pour vérifier l’éventuelle présence d’un logiciel similaire à celui utilisé par Volkswagen (cf. article ci-dessus).

En outre, des arrangements financiers voire la reprise des véhicules pourraient être négociés avec les clients qui s’estiment lésés, particulièrement lorsqu’ils avaient opté pour ces modèles pour des raisons environnementales. (AUTOMOTIVE NEWS 21 et 22/9/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.