Fermer
Allemagne

Volkswagen rejette les déclarations de M. Piëch

Le #Conseil de surveillance - #Enquête - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le conseil de surveillance de Volkswagen a rejeté mercredi les propos de son ancien président, Ferdinand Piëch, qui maintiendrait que la direction du constructeur allemand a eu connaissance de l’affaire des moteurs truqués « plus tôt » qu’elle ne le prétend.

« Les membres du comité exécutif et du comité de surveillance concernés ont tous séparément et systématiquement rejeté la véracité des déclarations de Ferdinand Piëch », précise un communiqué du groupe.

Le groupe Volkswagen envisage même de porter plainte contre M. Piëch suite à ses accusations. L’ancien président du conseil de surveillance du groupe Volkswagen, a en effet témoigné dans le cadre de l’enquête menée en Allemagne sur le scandale des moteurs truqué, accablant l’ancien président du groupe, Martin Winterkorn.

M. Piëch prétendrait avoir été informé dès février 2015 de problèmes aux Etats-Unis, suite à des manipulations des niveaux des émissions polluantes de ses modèles diesel, et en avoir alors parlé à M. Winterkorn (cf. revue de presse du 6/2/17).

Outre M. Winterkorn, M. Piëch aurait également accusé d’autres membres – toujours en fonction – du conseil de surveillance d’avoir été au courant de l’affaire bien avant septembre 2015. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 8/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.