Fermer
Allemagne

Volkswagen prévoit de lancer des services d’autopartage

Analyse de presse de 14H00 - Le #Autopartage - #Mobilité - #Moia - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La marque Volkswagen prévoit de lancer des services d’autopartage utilisant des véhicules électriques en Allemagne dès 2019. L’objectif est de permettre à des consommateurs n’envisageant pas l’achat d’une voiture électrique de pouvoir en utiliser une.

En Allemagne, ces futurs services entreront en concurrence avec DriveNow (BMW) et Car2Go (Daimler).

Dès 2020, ces services seront étendus à de grandes métropoles en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

Les flottes utilisées pour ces services seront principalement composées de modèles de la marque Volkswagen. Des voitures électriques de la marque ainsi que d’autres moyens de transport (comme l’I.D. Cityskater, une sorte de trottinette électrique) pourront être partagés.

En se concentrant sur les véhicules électriques, Volkswagen espère ainsi redorer son image après le scandale des moteurs truqués, dont il peine à se sortir.

La filiale Moia sera en charge de ces futurs services d’autopartage de voitures électriques.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (04/07/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.