Fermer
Allemagne

Volkswagen pourrait être contraint à de nouveaux rappels

Analyse de presse de 14H00 - Le #Affaire VW - #Emissions - #KBA - #Manipulations - #Rappel de véhicules - #Scandale - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen pourrait être contraint à de nouveaux rappels liés aux émissions de ses véhicules. Le KBA (office fédéral des transports) a en effet ouvert une enquête sur la mise à jour du logiciel de contrôle du moteur pour les modèles dotés de moteurs de 1,2 l.

Les procureurs prépareraient des plaintes contre des directeurs (pour l’instant non nommés) de Volkswagen, soupçonnés de fraude.

Les procureurs allemands ont également noté que ce nouveau volet du scandale des moteurs truqués concernerait des logiciels mis à jour après l’éclatement du scandale initial en 2015. Or, en 2016, Volkswagen avait assuré que ses moteurs de 1,2 l n’utilisaient pas de système permettant de manipuler les niveaux d’émissions.

Le KBA envisage de forcer Volkswagen à rappeler 30 000 véhicules en Allemagne. Au total, en Europe, 370 000 véhicules font l’objet d’une enquête.

Volkswagen a confirmé qu’un contrôle qualité en interne avait révélé des « irrégularités » sur les modèles dotés de moteurs de 1,2 l et que ces irrégularités été actuellement analysées.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (13/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.